à la uneArticleBoard & StaffDirigeants & StaffDirigeants & StaffLe Club

Création d’un groupe Élite, bonne nouvelle pour les titis

Dans une interview à PSG.fr, Christophe Galtier a évoqué le groupe Élite. Avec cette passerelle entre la formation et les pros, les jeunes devraient avoir un peu plus de considération.

Parmi tous les sujets évoqués par Christophe Galtier lors de cette journée de présentation, il y a eu les jeunes. Et le nouvel entraîneur parisien a montré des signes positifs en parlant de la formation parisienne et plus globalement du potentiel en Île-de-France.

 » On connaît tous la qualité de la formation à Paris. On connaît tous, en France et en Europe, la capacité à pouvoir trouver et faire éclore des jeunes talents de la région. À mon sens, beaucoup trop sont partis trop tôt « . Dans sa première déclaration, l’ancien entraîneur niçois regrette le départ de certains titis. Il est vrai que ces dernières saisons, les jeunes formés au club, avec du temps de jeu ou pas, ne restent pas dans la capitale.

En dehors des objectifs de résultat, c’est aussi la construction du groupe professionnel qui pose problème. Difficile de faire de la place aux jeunes quand il y a autant d’internationaux. Christophe Galtier en est conscient quand il explique qu’il  » va falloir alléger l’effectif actuel parce qu’il y a beaucoup de joueurs évoluant au même poste. Pour l’équilibre du vestiaire, pour avoir une bonne ambiance de travail et pour faire en sorte que tout le monde se sente concerné par un projet commun, il faudra réduire l’effectif. On le réduira, et les jeunes talents qui le mériteront viendront s’entraîner avec nous et, pourquoi pas, participer à quelques matches avec l’équipe professionnelle « .

On connaît tous la qualité de la formation à Paris

L’autre nouvelle, pour montrer de l’intérêt envers les titis, c’est la création d’un groupe élite :  » Nous avons l’idée, et on va essayer dans les semaines à venir de mettre en place un groupe élite pour que je puisse voir rapidement, observer et intégrer les jeunes talents du Centre de Formation. On aura une relation très forte avec ses responsables pour dégager un groupe élite, avec des joueurs qui viendront s’intégrer à l’effectif « .

Cette idée existe déjà dans plusieurs clubs, à Reims par exemple. En général, ces groupes sont constitués de joueurs qui sont au-dessus des U19 mais pas encore assez aguerris pour intégrer les pros immédiatement. Souvent, ils participent à la Youth League mais pas aux championnats de jeunes. On leur organise des rencontres amicales contre des clubs importants, en France ou à l’étranger. Rappelons également que le PSG devrait participer à la Premier League International Cup, sorte de Ligue des champions U23 regroupant douze équipes anglaises et douze équipes européennes.

Il faut également rappeler que ces joueurs sont souvent surclassés. Rester en U19, deux voir trois saisons, ne leur permet pas d’avoir une réelle progression. C’est le moment où jouer des matchs est le plus important, mais des matchs contre des adversaires d’un très bon niveau, ce qui n’est pas le cas en championnat national U19.

Enfin, le nouvel entraineur du PSG a précisé qu’il connaissait bien la formation parisienne puisqu’il a été champion de France avec Lille avec un certain nombre de jeunes formés dans le club de la capitale : « Je sais de quoi je parle : à Lille, on a été champion avec des joueurs formés au Paris Saint-Germain« .

Ce groupe devrait s’entraîner à part et il permettra à Galtier et son staff d’intégrer ses joueurs aux séances des pros quand il en aura besoin (blessés, trêve internationale…). Avec ce fonctionnement, les jeunes devraient donc être plus proches du groupe professionnel et donc avoir du temps de jeu, en tout cas plus conséquent que sous Pochettino.

Crédit photo : PSG.fr

Paris United

GRATUIT
VOIR