à la uneArticleL'équipeLe Club

Le maillot de la discorde

Le PSG a dévoilé son maillot domicile pour la saison 2021-2022. Alors que certains supporters appellent au boycott, retour sur l’histoire des maillots.

Chaque saison, la même attente et les mêmes débats. Quand les maillots sont dévoilés chaque fin de saison, il y a les pours, les contres, ceux qui s’en moquent un peu. Mais ça fait parler.

Pour la saison 2021-2022, le PSG a présenté son maillot. Celui-ci est bleu marine avec une touche de rouge et de blanc au niveau du col et du bas des manches. De nombreux supporters parisien ont appelé au boycott en expliquant que les couleurs historiques du club étaient bleus – blancs – rouges.

Pour ne parler que des maillots domiciles, Il y en a deux qui symbolisent le PSG : le bleu avec la bande centrale rouge et les deux fines bandes blanches autour et le blanc avec la bande verticale latérale bleue et rouge. Sauf que tout n’est pas si simple.

Le PSG a démarré son histoire avec un maillot tout rouge avec le col et le bout des manches bleu et blanc et un maillot extérieur tout blanc. Ce n’est qu’en 1973 que Daniel Hechter imaginer le fameux maillot avec la bande verticale. Contrairement à la légende qui voulait qu’il se soit inspiré du maillot de l’Ajax d’Amsterdam, c’est en fait en voyant une Ford Mustang avec une bande verticale que l’idée lui est venue, histoire qu’il raconte dans le livre « Une histoire populaire du PSG ».

Les maillots ont toujours évolué à travers l’histoire

Dans son histoire, en plus des deux maillots dits historiques, le PSG va évoluer avec des maillots tout bleus ou tout rouges (avant 74 mais aussi à l’époque de Susic lors du déplacement à la Juventus en coupe d’Europe), bleus avec des fins liserés rouges (époque Makélélé), ou encore blanc avec les manches bariolées bleues et blanches (époque Ginola).

La différence, c’est que dans un football devenu une industrie, où les joueurs changent de clubs très souvent, les supporters voient au travers du maillot, le seul lien historique avec leur club.

Que les sponsors s’amusent avec le maillot extérieur, le troisième maillot ou les tenues d’entrainement, peu importe. Mais on n’accepte pas qu’ils s’amusent avec le maillot domicile. Finalement, comme pour tout, c’est aussi une question de goût.

A l’époque de Zlatan, Nike avait imaginé un maillot bleu avec la bande centrale mais celle-ci était rouge en bas et blanche au-dessus du sponsor. On avait même l’impression d’un bavoir. En 2017, le PSG avait un maillot bleu avec une fine bande verticale et les épaules qui tiraient plus sur le bordeaux que sur le rouge. Entre ces deux maillots et celui présenté pour la saison 2021-2022 (tout bleu), celui qui se rapproche le plus de l’histoire du PSG, c’est le tout bleu qui existait dès le début du club (voir photo).

Dans les autres clubs aux couleurs historiques, le Bayern, par exemple, a déjà évolué avec un maillot tout rouge, un maillot rayé rouge et blanc verticalement mais aussi un maillot rouge avec des bandes horizontales bleues.

Pour satisfaire tout le monde, on pourrait proposer au PSG et à Nike de respecter les couleurs du club (bleu, blanc, rouge) et de proposer aux supporters trois modèles de maillot et de voter pour le maillot domicile. Les premiers clients, ce sont quand même les supporters.

Crédit photo: histoire du PSG, Paris canal historique

Paris United

GRATUIT
VOIR