Photo : PrensaLibre
Le Club

La presse catalane prise à son propre jeu

À moins d’une semaine du choc entre le FC Barcelone et le Paris Saint-Germain, les esprits s’échauffent dans la presse catalane. Au cœur du débat, la Une du France Football sortie mardi et les rumeurs d’une venue de Messi au Paris Saint-Germain.

Les catalans ne supportent pas l’idée de voir partir Lionel Messi du Barça, et encore moins pour le voir signer au Paris Saint-Germain. Hier, le quotidien Sport titrait «Harcèlement total» en Une, avec la photo du dernier numéro de France Football où l’on voit un montage de Messi portant le maillot du PSG. Même frustration du côté du Mundo Deportivo qui reprend également la couverture du magazine français en notifiant : « Suivez le harcèlement sur Leo Messi depuis Paris« . Selon ces deux médias, l’image de l’argentin portant un maillot parisien parue dans France Football serait un manque de respect envers Messi et le club catalan. Elle traduirait, toujours d’après ces journaux, une volonté du PSG et de la presse française de déstabiliser l’adversaire à quelques jours du match de Ligue des champions. Le reportage dans les pages du magazine qui analyse les avantages et les inconvénients de voir Messi à Paris est lui aussi critiqué.

Une du quotidien Mundo Deportivo du 09 février 2021
Une du quotidien Sport du 09 février 2021

Difficile à croire que ces journaux puissent dénoncer du harcèlement quand on regarde la campagne médiatique qu’ils ont tenu pendant des mois, voire de années, pour faire revenir Neymar à Barcelone. On peut compter au total une cinquantaine de Unes annonçant des négociations entre le Brésilien et le Barça ou soulignant son supposé désir de rentrer en terres catalanes. De l’indécence qui fait aujourd’hui sourire.

Unes de Sport et de Mundo Deportivo

Mais ces tensions ne datent pas d’hier. Les récents propos de Leonardo dans un autre numéro de France Football mais aussi les déclarations récentes de Di Maria, et de Leandro Paredes n’avaient déjà pas plu en Catalogne. Celle de Marco Verratti au micro de Canal + dimanche dernier non plus. L’italien avait alors confié qu’il aimerait évidemment jouer avec Messi : «Ce serait quelque chose de magnifique, une chose en plus que le football me donnerait.»

Interrogé sur le sujet en conférence de presse, Mauricio Pochettino a défendu ses joueurs, expliquant qu’ils avaient le droit d’exprimer leurs propres envies et leur affection pour un joueur d’une autre équipe. Il invite aussi les journalistes espagnols à dissocier le magazine France Football du Paris Saint-Germain. Le match de mardi prochain est déjà lancé! 

Paris United

GRATUIT
VOIR