à la uneLe Club

La FIFA durcit le ton quant à l’hypothétique création d’une Superligue Européenne

Cela fait maintenant plusieurs mois que la rumeur de la création d’une Superligue Européenne circule. Néanmoins, la FIFA et les différentes confédérations internationales ont fait part de leur opposition au projet dans un communiqué, dans la mesure où le système de qualification reposerait sur des critères économiques et non sportifs.

Pour ceux qui n’auraient pas suivi, le principe de cette Superligue Européenne consistait à ce que les 15 plus grands clubs européens (dont le PSG) s’affrontent lors d’une compétition dont l’envergure serait en mesure de concurrencer la Champion’s League.

Un projet qui à première vue fait rêver, mais dont le mode de qualification fait grincer des dents.

En effet, au moins 10 des 15 clubs participant seraient retenus selon des critères financiers, et verraient ainsi leur place assurée chaque année, peu importe leurs performances : on oublie le championnat, les matchs éliminatoires et autres barrages, seul l’argent compterait.

Un système qui ne reflète en rien les valeurs de la FIFA, ni celles d’aucune confédération, comme souligné dans le communiqué : « Les principes universels de mérite sportif, de solidarité, de promotion et de relégation, et de subsidiarité sont le fondement de la pyramide du football qui assure le succès mondial du football et sont, à ce titre, inscrits dans les statuts de la FIFA et de la confédération. Le football a une longue et fructueuse histoire grâce à ces principes. La participation à des compétitions mondiales et continentales doit toujours être gagnée sur le terrain. »

De plus, afin de s’assurer qu’aucun club ne serait tenté de passer outre cette interdiction, la FIFA ainsi que les six confédérations (AFC, CAF, Concacaf, CONMEBOL, OFC et UEFA) ont souligné que non seulement, une telle compétition ne seraient pas reconnue par leurs instances, mais également que les participant s’exposeraient à des sanctions.

Concrètement, tout club ou joueur impliqué n’aurait pas l’autorisation de participer à une compétition ( aussi bien en club qu’en équipe nationale) organisée par l’un des organismes mentionnés.

Source : www.uefa.com

Paris United

GRATUIT
VOIR