Parc des Princes
à la uneActualités du ClubInterviewsLes joueurs

Thomas Meunier : « On a un groupe plus riche, que ce soit au niveau mental ou au niveau physique. »

Après sa victoire face à Nice, le Paris Saint-Germain se tourne désormais vers son match de Ligue des champions mardi soir à Bruges. Dans le cadre de cette 3ème journée de phase de poules, les hommes de Thomas Tuchel se déplacent dans le nord-ouest de la Belgique pour affronter un club bien connu de Thomas Meunier. Le latéral parisien a évolué sous les couleurs des bleus et noirs de 2011 à 2016, l’international belge s’est livré à PSG.TV sur ce match un peu particulier. Extraits

Thomas Meunier a disputé les 90 minutes face aux Aiglons et il revient sur l’homogénéité du groupe parisien « Des joueurs comme Pablo Sarabia, Idrissa Gueye, ou même Ander Herrera m’aident énormément parce que je suis en contact directement avec eux sur le terrain. C’est le style de joueurs que j’affectionne parce qu’ils ont vraiment l’esprit d’équipe. Pour le reste, on a fait de très bons transferts, que ce soit Keylor Navas, Sergio Rico, Mauro Icardi, c’est du haut niveau. »

Le latéral parisien met en avant la richesse de l’effectif autant en terme qualitatif que quantitatif « (…) On a un groupe plus riche, que ce soit au niveau mental ou au niveau physique. Pour moi l’équipe de cette année est vraiment l’équipe qu’un coach voudrait avoir pour être compétitif. Il n’y a pas de secret, pour pouvoir avoir des résultats, il faut autant pouvoir compter sur les titulaires que sur le banc. »

Le Belge décrypte le rôle des latéraux au sein de cette équipe du PSG « (…) Les latéraux peuvent désormais participer au jeu, les défenseurs centraux commencent à s’infiltrer et à jouer comme des milieux défensifs de temps en temps. (…) On doit plus participer au jeu que dans le passé. Pour moi c’est presque une obligation de participer au jeu offensif et d’être présent au moins une ou deux fois dans les 16 mètres, de faire un pressing haut, de faire des passes décisives ou de marquer des buts. »

D’ailleurs, cette position haute des latéraux parisiens permet d’amener de la densité dans la surface voire même d’être à la finition « C’est dingue de se dire qu’on a fini tous les deux en position de numéro 9 pour conclure face au Real Madrid. Le récit paraît un peu fou. Le match le plus abouti sans aucun doute depuis le début de saison jusqu’à présent. On a agi en équipe, tout le monde a travaillé, chacun a voulu aider ses coéquipiers. C’est la mentalité à avoir tout simplement, le collectif doit toujours primer. »

Le numéro 12 parisien nous parle également de sa relation avec Colin Dagba qui apparaît comme le concurrent direct du Belge au poste de latéral « Ça se passe très bien entre nous, on rigole beaucoup. Je ne serai jamais en guerre avec un concurrent au poste. S’il joue à ma place c’est qu’il le mérite. C’est de la concurrence saine, on s’entend tous très bien, que ce soit avec Thilo ou Colin. Mais concernant ce dernier, c’est important que le club fasse jouer des jeunes (…) Il a 21 ans, il peut encore jouer 10 ou 15 ans au plus haut niveau et j’espère que ça se fera ici. »

Enfin, Thomas Meunier se confie sur son retour à Bruges 3 ans après son départ de Belgique et sur les forces de son ancienne équipe « Ce sont eux qui ont fait mon éducation footballistique, de mes 19 à mes 24 ans. En Flandres, il y a une mentalité très droite, très académique, c’est l’éducation à l’allemande et c’est quelque chose que j’apprécie. Ils ont fait une partie du Thomas Meunier qui est au Paris Saint-Germain aujourd’hui. C’est une très bonne équipe, ils ont un excellent coach, un excellent groupe. Un nouveau stade va arriver, ils ont investi sur des joueurs comme Simon Mignolet qui vient de Liverpool et qui a signé au club de Bruges. »

Ainsi, le club entraîné par Philippe Clément est à prendre au sérieux au vu de leur dernier résultat en Espagne face à Madrid « (…) Ils ont de l’ambition. On l’a vu contre le Real où il y aurait pu avoir 0-3 et le match était plié. Mais ils ont fait match nul 2-2, un résultat fantastique. Ça faisait longtemps qu’un club belge n’avait pas autant fait vibrer le pays en Coupe d’Europe comme Bruges le fait pour l’instant. »

En tout cas le PSG va devoir se montrer sérieux et appliqué afin d’obtenir un bon résultat face à Bruges pour conforter sa première place du groupe A en Ligue des champions.

Pierre, Rédacteur en chef

Source : psg.fr

Paris United

GRATUIT
VOIR