psg;fr
à la uneAvant matchInterviewsLe Club

PSG v OM : Kimpembe « (…) Mon meilleur souvenir, c’est le but de Pauleta sur Barthez »

Avant le classique de dimanche, Presnel Kimpembe s’est confié auprès du site leparisien.fr et l’international français est revenu sur la rivalité entre les deux clubs qui s’affrontent dans le cadre de la 11ème journée de Ligue 1. Morceaux choisis.

Malgré l’écart entre Paris et Marseille, pour le défenseur parisien le classique reste un événement incontournable pour les supporteurs du PSG « Non, non, non. Moi, je suis un vrai Parisien, je suis au club depuis 15 ans. Ce match a une saveur particulière, c’est comme un match de Ligue des champions, avec une atmosphère différente pour les joueurs comme les supporteurs. Je sais que le classico existera toujours. »

En tant que premier supporteur du club de la capitale, Kimpembe conserve un souvenir précis sur le classique « Mais mon meilleur souvenir, c’est le but de Pauleta sur Barthez (victoire au parc du PSG 2 à 1 en avril 2004), quand il s’excentre et qu’il la met petit filet. »

Ce n’est d’ailleurs pas son seul souvenir car en tant que joueur formé au club, il a été également ramasseur de balle durant le classique « Quand on était jeune, on donnait la main aux joueurs, on était ramasseurs de balle. J’étais vraiment dans le vif du sujet. Voir un classico comme ça, quand tu as 8 ans, c’est un truc de fou, surtout avec les ambiances qu’il y avait avant. Tu regardes le match, tu es choqué. Il y a vraiment une ambiance de malade. Parfois, en tant que ramasseur, j’étais en train de rêver au lieu de lancer la balle, tellement je regardais les joueurs. Ils me disaient : Jette ! Jette. »

Proche du terrain du fait de son expérience au PSG, Kimpembe comprend l’exigence des supporteurs parisiens « Je pense. Mais je suis aussi un titi. Ils ont une autre vision de moi. On a une bonne entente et c’est aussi pour ça qu’ils sont aussi exigeants avec moi. Ça fait longtemps que je suis au club, j’arrive à les comprendre (…) Quand ils sifflent, c’est difficile. Parfois, on n’est pas d’accord mais on peut comprendre leur geste. C’est aussi pour ça que j’ai fait le médiateur. C’est important pour eux et pour nous les joueurs de pouvoir échanger. » Le natif de Beaumont-sur-Oise, Presnel n’a jamais visité la ville phocéenne « Je ne connais pas du tout Marseille, et je n’y mettrai jamais les pieds. Cela ne m’intéresse pas du tout et ça ne m’intéressera jamais. Je ne connais que Paris, moi. »

Après une préparation complète durant l’été, le numéro 3 du PSG est titulaire à sa grand surprise pour le premier match de Ligue des champions contre le Real Madrid « Franchement, je ne m’attendais pas à jouer, et je me demandais si j’étais prêt, si c’était possible. Mais le coach m’a fait confiance, et c’était à moi de me préparer, de me mettre dans le truc. Heureusement, j’ai confiance en moi. »

Après le mercato estival, Diallo est arrivé pour renforcer la défense parisienne amenant de la concurrence ce qui a eu le don de motiver Kimpembe « Oui, je pense. Je suis un compétiteur, j’ai besoin de ça. Quand tu es moins bien, cela peut te piquer et te réveiller. Je fais partie de ceux qui ont besoin d’avoir de la concurrence, de ne pas avoir la certitude d’être un titulaire. »

Enfin, l’international français nous parle de ce qu’il a appris de Tuchel et de sa relation avec son groupe « Je pense que j’ai beaucoup appris tactiquement mais humainement aussi. Thomas Tuchel est très proche de ses joueurs, et jouit d’une forte personnalité ».

Après la victoire à Bruges en début de semaine, Presnel Kimpembe a des chances d’être titulaire demain lors de ce classique. Lors de cette 11ème journée, Paris aura l’occasion de conforter un peu plus son avance en tête de la Ligue 1. Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’interview sur le site leparisien.fr.

La rédaction 

Source : http://www.leparisien.fr/sports/football/psg/psg-om-je-ne-mettrai-jamais-les-pieds-a-marseille-promet-presnel-kimpembe-25-10-2019-8180568.php

Crédit photo : psg.fr

 

 

Paris United

GRATUIT
VOIR