à la uneActualités du ClubInterviews

Nasser Al-Khelaïfi : « Arrêter avec les comportements égoïstes »

Le président du Paris Saint-Germain Nasser Al-Khelaïfi s’est montré très actif depuis le début du confinement. Que ce soit pour les fondations oo pour représenter les présidents de club. Malgré tout il a trouvé le temps de donné de ses nouvelles et de parler de ses actions en accordant une interview à Mohamed Bouhafsi

En cette période difficile pour tout le monde, Nasser Al-Khelaïfi est soumis aux mêmes contraintes que tout le monde, il nous donne des nouvelles de lui et ses proches : « Je vais bien, je vous remercie. Je suis chez moi, avec ma famille, et je fais comme tout le monde.  Le côté positif, c’est que ça m’a laissé beaucoup de temps pour continuer à travailler et avoir notamment de nombreux échanges avec des présidents d’autres clubs français, ainsi qu’avec la LFP, l’UEFA, l’ECA et les détenteurs de droits TV. »

Ses actions caritatives

Le président du PSG est très présent et surtout très engagé auprès de différentes associations caritatives, il rappelle que le club à toujours été très attentif à ce genre de causes et nous détaille un peu plus ses actions : « Tout d’abord, j’ai une pensée de solidarité et de soutien pour toutes les personnes affectées par ce virus, qu’elles soient à l’hôpital, dans les maisons de retraites ou ailleurs.   L’une des premières priorités a été à mes yeux de lever des fonds pour venir en aide aux personnes les plus démunies. C’est pour cela que le Paris Saint-Germain a fait un premier don de 100.000 euros au Secours Populaire, avec lequel notre Fondation vient d’ailleurs de prolonger son partenariat. Par ailleurs, j’ai également décidé d’offrir l’espace du Parc des Princes. C’est ainsi que le Parc des Princes a été transformé en plateforme logistique avec trois espaces dédiés à ces opérations de soutien. Nous jouons sur l’architecture spectaculaire du Parc, et sur son emplacement très visible au-dessus du périphérique, pour y afficher des messages de solidarité. C’est comme cela que vous pouvez voir aujourd’hui sur une façade du Parc ces messages à tous ces héros, des hôpitaux et de beaucoup d’autres métiers, qui permettent à la France de tenir le coup dans ces moments délicats. J’insiste, ce sont tous des héros. Le Paris Saint-Germain est un club citoyen, un club engagé, un club responsable. »

Ces actions de solidarité se multiplient. D’ailleurs, le président du PSG ne compte pas s’arrêter là : « Il y aura d’autres actions. Nous en mènerons notamment avec nos partenaires dans les semaines à venir. Je voudrais d’ailleurs particulièrement remercier l’ensemble de nos partenaires, à commencer par Accor. Notre partenaire majeur a pris cette magnifique initiative d’offrir l’accès à 300 hôtels de son groupe proches d’hôpitaux afin de faciliter le suivi de certaines personnes infectées. Enfin, je voudrais dire que j’ai été extrêmement touché d’observer l’engagement de nos supporters. »

Son rôle de négociateur

Une période de flou règne sur le milieu du foot en ce moment, il y a beaucoup de discussions autour de la problématiques des droits TV. Nommé par ses paires pour mener à bien ces négociations, il nous détaille un peu plus son rôle et ses objectifs : « Je n’ai pas choisi de participer à ces négociations. Si je n’avais pensé qu’à mon intérêt personnel, j’aurais refusé mais j’ai toujours pensé que l’intérêt collectif, celui du football français, devait prévaloir sur les intérêts personnels et les batailles d’ego. Alors, après en avoir discuté avec les autres présidents de clubs ainsi qu’avec Maxime Saada, le président du directoire de Canal+, j’ai décidé d’intégrer ces négociations. Aucun club ne mérite de disparaître. S’il y a un moment où il faut travailler tous ensemble, c’est bien maintenant. Je sais parfaitement que nous ne sommes pas les plus à plaindre en ce moment. Mais croyez-moi, si l’on se place d’un strict point de vue financier, l’impact des événements actuels – et de toutes les incertitudes qui en découlent – est considérable pour un club comme le nôtre. »

Quant-à la question de savoir où en sont les négociations pour la Ligue 1 et il répond très clairement et en profite même pour pousser un coup de gueule : « Le principe des négociations, c’est qu’elles doivent rester confidentielles si on veut avoir une chance de réussir. De manière générale, on parle beaucoup trop. Tout le monde a un avis et c’est bien normal, mais à la fin c’est comme si on marquait des buts contre notre camp.  Pour moi, j’ai toujours dit qu’il fallait s’en tenir à un principe: on termine les compétitions et on voit avec quel calendrier en fonction de la situation sanitaire, des décisions du gouvernement et de l’UEFA. »

Pour terminer cette longue interview, Nasser Al-Khelaïfi parle des contacts, des attentes et surtout des demandes qu’il a reçu vis-à-vis de ses joueurs avant que le confinement commence : « Le secteur sportif s’en charge et me relaie ce que j’ai besoin de savoir. Je suis régulièrement tenu informé par Leonardo. Ma seule demande aux joueurs a été celle-ci: que chacun fasse preuve de responsabilité en s’entretenant physiquement, afin de se tenir prêt à reprendre la compétition quand une fenêtre se rouvrira. Comme nos fans, nous sommes sevrés de football depuis cette soirée si spéciale contre Dortmund. »

Interview à retrouver dans son intégralité sur le site d’RMC Sport.

Source : RMC Sport

Paris United

GRATUIT
VOIR