à la uneInterviews

L’Interview de Neymar Junior pour Globoesporte : « Au delà de ma blessure au pied, j’étais également touché aux ligaments de la cheville »

A propos de sa cheville

« J’ai joué la coupe du monde 2018 blessé. Au delà de ma blessure au pied, j’étais également touché aux ligaments de la cheville. Et seul le PSG était au courant car même le staff de la Seleçao n’était pas informé. J’ai donc joué la coupe du monde avec des douleurs et blessé. »

Sur le fait de simuler

« Les gens ne savent pas que j’ai joué la coupe du monde blessé. Quand je me suis fait critiquer par tout le monde pendant la coupe du monde, j’ai commencé à regarder toutes mes vidéos et j’ai bien vu que je ne simulais pas. J’ai commencé à observer tout ça, et j’ai pensé que tout cela était une exagération comme ce qui s’est passé avec Fernandinho. »

Neymar sur sa blessure contre Strasbourg

« Je dribble une première fois, je passe. Je continue à dribbler, je prends une faute et je prends un coup ! Je continue à jouer et je commence à avoir mal. Je sors, je vais à l’hôpital et je sais que ça va être important ! J’ai senti encore plus de tristesse cette fois-ci que la première fois l’année dernière. »

Sur les critiques des joueurs de Strasbourg

« J’ai toujours tort de toute façon ! Je suis debout, je prends la faute et c’est moi qui simule ? »

Sur la seleçao

« J’ai eu beaucoup de moments merveilleux et de moments tristes mais ce sont des années de bonheur. Le foot ça va vite. Le dimanche tu vas bien et tout le monde t’encense et le lendemain, tu vas mal et on t’abat ! »

Pire moment en Seleçao 

« La Coupe du Monde en 2014 où tout le monde disait des choses sans savoir ! Et fatalement, en 2018, l’élimination a été dure. »

A propos de Mbappe : rival pour le Ballon d’Or ou partenaire 

« J’ai une affection particulière pour lui, on est des supers partenaires. J’espère que nous serons dans les 3 meilleurs joueurs du monde ensemble. »

Besoin du Ballon d’Or pour être reconnu comme le meilleur joueur du monde ?

« Non ! Si cela n’arrive pas, ça ne sera pas la fin du monde. C’est un prix que tout le monde veut, un rêve. Mais ce n’est pas quelque chose que je veux plus que tout. Le vrai rêve de tous les jours c’est la Coupe du Monde. »

Thiago Silva intervient en lui souhaitant le meilleur

« Ma relation avec lui est une totale amitié. En 2014, il a été injustement critiqué. Nous sommes très proches comme un miroir. Notre capitaine est un des meilleurs défenseurs que j’ai jamais vu jouer. Il peut être capitaine même sans porter le brassard. »

On dit que les réseaux te perturbent…

« Je fais attention à moi. Si je sors en boite, j’y vais mais s’il y a match, bien sûr que je n’irai pas. Il faut savoir être préparé pour tout ça. »

Sur Ganso 

« Il me manque beaucoup, on a joué ensemble et on a fait de supers trucs ensemble. »

Sur le Barça 

« Quand ce changement s’est produit (son transfert vers le Barça), Messi a été très spécial ! Il m’a beaucoup aidé ! Tu vas retrouver tous ces joueurs et tu es effrayé car ce sont des mythes. »

Sur Messi qui demande son retour au Barca

Neymar commence à pleurer : « C’est super dur parce qu’il a été spécial, quand j’ai eu besoin de lui, il m’a donné tout le soutien possible, il est le meilleur du monde ! Il m’a dit d’être heureux ! Quand je n’arrivais pas à jouer, il était là à me dire de m’amuser. Cela me manque mais je suis à Paris avec de nouveaux défis. »

Sur le Real Madrid : Tu irais au Real ? Tu voudrais y aller ?

 « Ma volonté de jouer au Real ? C’est un des meilleurs clubs au monde tout le monde voudrait y jouer ! je suis super heureux ici à Paris. N’allez pas penser que je veux jouer au Real non pas du tout. Mon rêve est réalisé. Mais dans le futur on ne sait jamais comme pour tout. »

Avec Felipe luis

« On est comme des frères en Seleçao on est inséparables. »

Le Brésil est obligé de gagner la Copa America ?

« Non. La pression monte mais on n’est pas obligés. »

Sur la prochaine coupe du monde

« Ça passe vite. Je vois au jour le jour et l’objectif d’être fin prêt pour jouer la prochaine Coupe du Monde. »

Neymar Senior intervient

 « Te remercier d’avoir confiance en moi et en ta mère. De  t’occuper tellement bien de ta famille et des amis. Ne jamais laisser les gens te retirer ton bonheur de jouer. Je t’aime fiston. »

 

2 ème partie : Sa mère intervient (sur sa vie personnelle)

Sa mère parle de ses 10 ans de carrière

« Nous avons eu beaucoup de succès et de tristesse, il mérite le meilleur. »

Ney et sa mère pleurent après ça

« Je touche le ballon depuis l’âge de 6 ans, j’ai décidé de jouer au foot et mon père a toujours été présent. On plaisante en disant de lui qu’il est pénible mais c’est un pénible qui vaut le coup d’être écouté. Mon père c’est ma vie. Je n’aurais rien sans lui. Je lui suis éternellement reconnaissant. On me demande ce que je ferais dans 10 ans quand je ne jouerais plus au foot ? Je ne veux pas penser à ça. Tous les matchs et entrainements sont spéciaux. Je veux continuer tous les jours à m’amuser et me divertir sur les terrains. »