Interviews

L’interview de Dani Alves dans MARCA.

Dani Alves sera l’un des grands absents de cette première journée de Champions League. Le joueur du PSG sera bientôt totalement remis de la blessure qui l’a privé de la Coupe du Monde mais ne sera pas au rendez-vous ce soir à Anfield pour y défier Liverpool .

 

Cela n’empêche pas l’ancien joueur du Barça de répondre à la presse espagnole [quotidien MARCA], et d’évoquer différents sujets : l’échec en Russie avec le Brésil, l’arrivée de Tuchel, le départ de Cristiano Ronaldo du Real Madrid, le développement marketing du PSG avec la marque Jordan. Un entretien sans sujet tabou.

L’évolution du PSG

Alves estime que son club, le PSG, est en train de se donner réellement les moyens de ses ambitions au fil des années, pour atteindre ses objectifs : « le chemin vers la victoire en Champions League reste un objectif, et il faut pour cela évoluer, parfois changer des choses importantes dans l’organisation, l’état d’esprit, et amener toujours plus d’exigence, pour faire la différence. Cette saison, j’ai l’impression que le PSG a apporté des changements importants dans l’appréhension de cet objectif, en se donnant d’autres moyens, sur et en dehors du terrain ».

Encore une Coupe du monde ratée pour le Brésil …

Le brésilien admet que l’échec à la Coupe du Monde en Russie reste difficile à digérer : « Maintenant c’est du passé, mais c’était un nouvel échec dans cette compétition pour notre pays, et c’est le moment le plus difficile de ma carrière. Je joue au football depuis 20 ans au plus haut-niveau, et je n’ai rien connu de tel. Un échec avec votre pays, c’est toujours très douloureux, et pour ma part j’estime avoir manqué trop de RDV importants. Mais c’est la vie, il faut traverser ces échecs, pour revenir plus fort et donner le meilleur. C’est mon état d’esprit aujourd’hui, ici à Paris. »

Le choix de Tuchel

La direction du PSG et son Président Nasser Al Khelaïfi ont opté pour un entraîneur méticuleux et exigeant comme Tuchel, votre sentiment sur cette nouvelle orientation : «C’est top niveau. Le coach a un esprit incroyable, et il a changé beaucoup de choses déjà : il nous insuffle un nouvel état d’esprit, une nouvelle mentalité. J’y crois beaucoup personnellement. Nous connaissons le cap, avec un grand défi à relever, et nous sommes persuadés d’avoir les qualités pour atteindre cet objectif, en travaillant avec cette mentalité et cette exigence de tous les instants. »

Le Real Madrid sans CR7

Le latéral brésilien du PSG connaît très bien le Real Madrid et il estime que le club espagnol va compenser le départ de sa star portugaise en se recentrant sur son collectif, pour être encore plus fort.

Le Real Madrid est la « bête noire » de Dani Alves. Battu par les hommes de Zidane en finale de la Champions League avec la Juve (2017) et la saison dernière avec le PSG en huitièmes. Alves reste optimiste en cas de nouveau duel, mais ne se réjouit pas du départ de Cristiano . « Contrairement à ce que tout le monde peut penser, je dirai que le Real Madrid va jouer différemment, trouver de nouveaux équilibres et une autre force collective sans Cristiano Ronaldo. Forcément cela va prendre du temps, mais selon moi le Real Madrid va se ré-inventer sans Cristiano Ronaldo, et peut-être revenir aussi fort. »

L’ancien barcelonais poursuit : « Ce ne sera jamais facile d’affronter le Real Madrid, l’équipe va changer c’est certain, mais le Real restera le Real. »

Alves va plus loin et se met dans la position de C.Ronaldo : « C’est un joueur immense, qui a tout gagné. Mais c’est un tel compétiteur, qu’il avait besoin de nouveaux challenges, au plus haut niveau. Il a déjà accompli de très grandes choses, mais il ne reste pas dans sa zone de confort, pour aller relever de nouveaux défis. Je me reconnais en cela, sans comparaison, car c’est pour ces raisons aussi que j’ai décidé de venir ici à Paris, après le Barça. »

Dani Alves est devenu un leader de « vestiaire » au PSG, et une référence sur le terrain dans sa mentalité. Par rapport au développement du PSG, il précise : « On parle beaucoup de notre rapprochement avec la marque Jordan, c’est quelque chose de fabuleux. C’est un défi pour le club tout entier d’être à la hauteur de ce que Jordan représente, et ça arrive au très bon moment pour nous tous, pour notre progression. »

Source : MARCA  / Pour Paris United,  traduction-interprétation : Fredi.

Paris United

GRATUIT
VOIR