à la uneInterviewsLes joueurs

Kylian Mbappé, Ballon d’Or : le numéro 7 du PSG se confie

Le jour J approche pour Kylian Mbappé. Le jour où il saura si il est devenu le plus jeune Ballon d’Or depuis Ronaldo « R9 » en 1997. Ou alors si il sera le plus jeune joueur sur le podium depuis Eusébio (1962). Si il l’emporte : un double record à la clé, qui s’ajouterait à son long palmarès pour un joueur de son âge.

La veille du vendredi 9 novembre 2018, date de clôture des votes pour le Ballon d’Or 2018 et en marge de l’officialisation de son partenariat avec la marque Hublot, l’attaquant du Paris Saint-Germain a accordé une interview à l’AFP concernant son avenir dans l’histoire du football mondial.

 

La Coupe du monde & le duo Messi-Ronaldo

Conscient de sa position et de son jeune âge, le jeune natif de Bondy a su rester humble sur son statut de « Champion du monde », estimant qu’un tel trophée ne se gagne pas sur le simple fait d’être un excellent joueur, mais également et surtout sur ce que l’on apporte avec nos équipes et sur les compétitions en cours. « La Coupe du monde prime » rappelle-t-il. Dans ce cadre, Kylian Mbappé « ne pense pas que l’un d’eux (Messi et Ronaldo, ndlr) ne remportera le Ballon d’Or cette année ». Pour autant, il estime qu’aujourd’hui « personne ne fait mieux » que Lionel Messi et Cristiano Ronaldo en termes de qualités intrinsèques.

Le journaliste revient également sur le match de huitièmes de finale France – Argentine, où la France s’est imposée 4 buts à 3, dont un doublé de Mbappé à la 64ème puis à la 68ème. C’était un match magnifique, fort en intensité et avec des personnalités fortes. Entre autres, un superbe but d’Ángel Di María peu avant la mi-temps.

Le natif de Bondy reste sur sa position d’humilité, où il pense – sans trop s’avancer et met en avant le collectif – plus que son doublé et cette rencontre « marquera les annales » du football français – et du football mondial de façon générale.

L’attaquant du PSG reste convaincu que le Ballon d’Or cette année sera décerné à un joueur ayant fait une remarquable saison ainsi qu’une bonne Coupe du monde. Selon cette logique, on pourrait donc imaginer – étant Champions du monde – que ce soit un joueur français qui remporte ce titre. En tout cas c’est ce que Kylian souhaite, de tout cœur.

« Ce ne serait pas injuste parce que c’est un mot fort mais ce serait dommage qu’un Français ne le remporte pas. Parce qu’on a marqué l’histoire et ce serait bien que cela soit récompensé. »

 

Son explosion à l’international

37 km/h, c’est la vitesse à laquelle il a été flashé lors du match France-Argentine. Si l’on parle  de la vitesse de propulsion de sa carrière, on devrait sans aucun mal atteindre la vitesse de la lumière. A 19 ans, Kylian a déjà fait la une du TIME, possède sa propre marque, dix buts en sélection nationale, 11 buts marqués et 3 passes décisives en 8 matches avec le PSG depuis le début de saison … la liste est encore longue et très peu de joueurs dans le monde peuvent s’en vanter.

Le nom de « Mbappé » ne fait pas rêver que la grande majorité des clubs de football. Le journaliste ne manque pas de lui rappeler que de nombreuses marques dans le monde rêvent de l’avoir car il est devenu en très peu de temps « une icône internationale ». A l’instar de Cristiano Ronaldo, Kylian possède sa propre marque : KM©. Lorsqu’on lui demande si il pense qu’un jour cette marque sera « plus puissante que celle de CR7 à terme », le joueur répond simplement qu’il considère sa marque comme une projection de lui-même, qui évoluera et grandira avec lui, sans oublier que « cela passera par le terrain aussi. »

À la fin de l’entretien, le journaliste s’interroge sur l’état d’esprit du parisien concernant cette ascension fulgurante. Selon Platon, Socrate aurait un jour dit « Je sais que je ne sais rien ». Conscient de son inconscience de tout ce qu’il se passe, Kylian estime que tout cela fait partie de la vie d’un joueur de football, qu’il faut apprendre à gérer. « Il y a le terrain mais [également] tout ce qu’il y a autour ». Il termine en disant : « J’ai des gens qui m’entourent et qui m’aident à surmonter les épreuves les unes après les autres ». A ces mots, on imagine bien évidemment la présence de sa famille mais également de ses coéquipiers en Équipe de France et au Paris Saint-Germain. On pense également à Neymar Jr, dont il est très proche et lui aussi soumis depuis tout jeune à la pression du monde médiatique.

Yassine Khiri met fin à l’interview en demandant au joueur ce qu’il rêve de gagner pour la suite.

« Toutes les Coupes du monde que je peux jouer ! On joue pour gagner donc si j’en joue quatre, je veux en gagner quatre. Il faut aller étape par étape. J’en ai gagné une déjà, et il faut se préparer et gagner avec son club, avec la sélection aussi. Il y a des objectifs à court terme avant de penser à 2022. Mais le bilan, c’est toujours gagner. »

 

Kylian Mbappé aura-t-il l’honneur d’être le plus jeune Ballon d’Or de l’histoire ? Va-t-il rejoindre Georges Weah, seul détenteur parisien de ce titre à l’heure actuelle ? Réponse le 3 décembre 2018.

 

Loukman

 

Retranscription de l’interview de Yassine Khiri pour l’AFP

Crédits photo de couverture : Florence Pernet