à la uneArticleInterviews

Edinson Cavani : « J’aimerais gagner la Champions League avec le PSG »

A la veille du match contre l’Equipe de France, l’attaquant de l’Uruguay et du PSG était l’invité de l’émission Team Duga sur RMC. Il revient notamment sur son parcours compliqué en Coupe du Monde, son contrat au PSG, ainsi que sa relation controversée avec Neymar. Le tout avec l’humilité qui le qualifie.

 

Son parcours en Coupe du Monde

Alors qu’il n’était pas loin de faire une Coupe du Monde parfaite (3 buts en 4 matchs), El Matador se blesse au cours du match contre le Portugal et rate les quarts de finale contre la France. « Le moment le plus difficile de ma carrière » confie-t-il au micro de RMC. Il revient cependant sur ce fameux match contre les Bleus, un match entre deux sélections qui se ressemblent et si la France n’avait pas gagné cette Coupe du Monde, l’Uruguay l’aurait fait d’après lui. L’Uruguayen évoque l’importance d’avoir un groupe solide et compétiteur, des qualités qui ont mené la France à la victoire selon lui. « C’est bien beau d’avoir de grands joueurs mais la Coupe du Monde est remportée par l’équipe qui sera la plus unie » insiste-t-il. Quant aux critiques qu’a essuyé l’équipe de France, Cavani ne les entend pas. Pour lui, c’est une victoire méritée un point c’est tout.

 

Ses relations au PSG

Alors qu’il s’apprête à retrouver certains de ses coéquipiers demain lors du match France – Uruguay, Edi nous en dit un peu plus sur les relations au sein du vestiaire parisien. Il a d’ailleurs échangé quelques messages avec Kimpembe, Areola et Mbappé, et se tarde de les retrouver demain. « C’est toujours un plaisir de joueur contre ses coéquipiers. Nous sommes en compétition sur le terrain mais une fois le match terminé, nous redevenons amis » dit-il. Et cela s’applique également pour Neymar, malgré la récente « polémique » entre les deux attaquants parisiens. Il y a quelques jours, lors du match Brésil-Uruguay, à l’Emirates Stadium, le Brésilien a tenté d’infliger un petit pont à Cavani qui n’a pas apprécié et a fait faute. Neymar s’est retrouvé au sol et alors que Cavani souhaitait l’aider à se relever, le Brésilien a ignoré son coéquipier parisien. Interrogé sur le sujet, El Matador éclaircit les choses : « Tout le monde attend ce genre de petites actions. Je ne l’ai pas touché et sur le terrain tu veux gagner et défendre ta sélection, c’est normal. ». Avant de vouloir les apaiser : « Il y a des détails sur le terrain qui font un peu monter la température. Après le match, on réfléchit et les choses redeviennent normales ».

L’affaire est donc close, une affaire d’ailleurs « montée par les médias » d’après Cavani. Cependant, le chapitre n’est pas tout à fait terminé. L’attaquant parisien est ensuite interrogé sur son manque de relation, sur le terrain, avec le Brésilien. Un manque qui reste inexpliqué et une responsabilité remise au coach parisien. « Ce n’est pas à moi de décider comment faire, c’est à l’entraîneur de trouver des solutions et ce n’est pas facile pour lui » précise-t-il. Il ne manque cependant pas de donner son avis personnel et de préciser qu’il faut « mettre ses propres capacités au service de l’équipe ». Ce sera ça, selon lui, la clé de la réussite. Et même si l’effectif parisien l’a compris, il est compliqué de le mettre en action compte tenu des différentes nationalités et mentalités de l’équipe.  

 

Son contrat avec le PSG

Nul besoin de le préciser, El Matador est adulé de tous les supporters parisiens…mais peut-être un peu moins par le club ou du moins pas apprécié à sa juste valeur. Dugarry n’hésite d’ailleurs pas à mentionner la menace d’une attaque à trois comprenant Neymar, Mbappé et … Di María. Le risque donc de se retrouver encore sur le banc, de quoi pousser El Matador a quitté le PSG ?

Et bien pas du tout. « Je suis resté à Paris car le Président m’apporte beaucoup de confiance. Dès le début, le but était de gagner la Champions League et moi j’aimerai la gagner avec le PSG ». Une décision donc motivée par la victoire mais aussi par l’amour qu’il reçoit des supporters parisiens. Après 5 ans passées au PSG, Edinson se sent complètement intégré. Il respectera son contrat qui le lie au club jusqu’en 2020, quant au futur…rien n’est moins sûr. Même s’il aimerait rester au sein de l’effectif parisien, il évoque tout de même l’éloignement avec sa famille qui peut être un frein à son renouvellement. En tout cas, d’après lui, la question n’a pas été abordée avec le club. Rappelons qu’Antero Henrique tente de le vendre depuis son arrivée au club. Mais pour l’instant, son objectif est clair : gagner la Champions League et pour lui, seule la constance leur permettra de remporter la compétition.

 

Le Ballon d’or

El Matador finit son entretien avec un mot sur le Ballon d’or. Pour lui, seul un Français peut remporter le fameux trophée. Son top 3 ? Varane, Griezmann et Mbappé. Leur « petit » plus ? La Coupe du Monde. Et oui, malgré des performances exceptionnelles, Modric ne rentre pas dans le top 3 d’Edinson, même s’il n’en est pas loin. Réponse le 3 décembre.

 

Yasmine Muffoletto

Crédits photo Nine Prod

Paris United

GRATUIT
VOIR