à la uneCompétitionsInterviewsLes joueurs

Dani Alves sur RMC Sports : « Il faut jouer avec Neymar et pour Neymar »

A bientôt 36 ans, Dani Alves arrive en fin de contrat en juin prochain. Le joueur brésilien et le service communication du PSG ont choisi la radio RMC Sport pour qu’il s’exprime sur le PSG, et sur d’autres sujets autour du bilan de la saison du club parisien. En accord avec le club, la question de sa prolongation de contrat n’a pas été abordée. Morceaux choisis.

Son expérience

Rappelons que Dani Alves est le joueur le plus titré au monde avec ses 39 titres. Seule la Coupe du Monde manque à son palmarès.

« Je n’aime pas me jeter des fleurs, mais je sais comment on gagne. Et je sais comment on perd. Mais quand je dis quelque chose, j’aimerais que l’on me suive. Pas parce que je vaux plus qu’un autre, ce n’est pas le sujet. Mais parce que je suis déjà passé par là. Quand une personne a déjà vécu certaines choses, il faut peut-être l’écouter, se baser sur son expérience. Peut-être que ça marchera, ou que ça ne marchera pas, mais il faut le prendre en compte. Je crois savoir ce qui peut tirer vers le haut, et ce qui va te faire descendre. Parce que j’ai déjà beaucoup gagné, et je peux parler de ce que j’ai vécu, et de ce que j’ai appris. J’aimerais donc être écouté davantage. »

D’autres titres à venir avec le PSG

« J’adore l’adrénaline de la compétition. Le plus important ce n’est pas ce que j’ai gagné, mais ce que je veux gagner demain. J’aime relever les défis, et je veux aider le PSG à gagner, pour entrer dans l’histoire de ce club et le faire entrer dans l’histoire du football. Le PSG est le plus grand club de France, et nous sommes sur la bonne voie. L’objectif est donc de continuer de construire des choses, pour s’imposer au niveau européen. »

L’élimination par Manchester en ligue des Champions

« Bien sûr que ça a été dur pour tout le monde, cela a été une catastrophe. Mais attention, le club historique c’était Manchester. Nous savions tous que cet adversaire nous était supérieur, de par son histoire. Au PSG, il faut construire notre propre histoire, et cela reste à faire. J’ai eu ce sentiment qu’il nous manquait ce poids de l’histoire, cette expérience collective, cela aurait dû être la guerre»

« C’est un problème collectif. Dans ce genre de situation, il fait savoir être ultra-concernés, et rester concentrés. Si on est pas concernés et concentrés à ce point, à ce niveau-là, face à un club comme celui-là, on peut avoir des surprises. Ce que je pense c’est qu’il y a toujours des causes et des conséquences. A ce niveau-là, il n’y a pas de place pour les surprises. »

Sa saison et sa performance

« C’est une saison différente, très spéciale, bizarre. Je ne m’étais jamais blessé en 20 ans de carrière. J’ai donc traversé cela, et c’était nouveau pour moi. Puis je suis revenu. J’ai évolué à différents postes, dont certains que je connais très bien. Alors, avec un peu de recul, si on prend en compte cette grave blessure, et mes prestations dans différents schémas, je pense que mon bilan est positif. »

Son poste

« Dans une grande équipe, je pense qu’il faut des joueurs spécialistes de leur poste et des joueurs polyvalents, pouvant être utilisés à plusieurs positions selon les matchs. Par exemple, Juan Bernat à Valence a connu cela aussi. Et quand on a des joueurs qui peuvent permuter, cela amène d’autres possibilités et c’est bénéfique pour l’équipe. »

« Je crois que ce qu’il faut intégrer dans le football, c’est que l’on est au service d’un club et d’un maillot. Il faut sans cesse se préparer et avoir des prédispositions pour répondre à ceux qui dirigent le club, à son entraîneur. Il faut être prêt à évoluer à d’autres postes pour rendre service au club, en fonction du contexte. Il faut aussi accepter de sortir de sa zone de confort. »

« Ma préférence est de jouer arrière-droit, puisque c’est mon poste de prédilection. Parfois en fonction du match, la différence entre le poste de latéral droit et de centre-droit, c’est assez similaire. Mon point fort je pense c’est la lecture du jeu, quel que soit le poste auquel j’évolue. »

Thomas Tuchel

« Pour moi, il est clair que l’arrivée de Tuchel, c’est ce que le club a fait de mieux depuis que je suis à Paris. Je n’ai jamais connu un entraîneur aussi intelligent, et aussi professionnel. Avec son staff, ils ont énormément de qualités. Malheureusement, parfois les choses ne fonctionnent pas comme on le souhaite, et tout le monde en souffre. Je le répète, c’est un des meilleurs entraîneurs que j’ai connu»

Neymar

« Ce qui se passe avec Neymar je vais vous l’expliquer. On peut en effet comparer Neymar et Messi. Sauf que, autour de Messi, il y a d’autres joueurs qui sont là essentiellement pour jouer autour de lui.  C’est peut-être quelque chose qu’il nous reste à améliorer au PSG avec Neymar. C’est notre créateur. Le jeu et le ballon doivent forcément passer par lui à un moment donné, et il faut l’accepter. Si on a un Neymar ou un Messi dans son équipe, on doit joueur pour lui. Il y a partout de très bons joueurs, mais ceux qui comprennent le jeu et les enjeux sont plus rares. Il faut savoir accepter de laisser le ballon a Neymar, et accepter de se préparer à le récupérer, pour lui redonner. Quand le ballon est dans les pieds d’un tel joueur, cela change tout. »

« Bien sûr que les spectateurs veulent voir ce qu’il y a de mieux, ils veulent voir un spectacle. Mais ce n’est pas cela qui compte. Donc oui il faut aussi qu’il s’adapte, et se méfie de ces adversaires qui veulent évidemment l’empêcher de s’exprimer. »

« La Ligue 1 est un championnat plutôt physique et le PSG est beaucoup plus fort que les autres équipes. En conséquence, Neymar doit se protéger, et il doit également s’améliorer dans la gestion de ces situations. Mais, il ne doit surtout pas changer sa manière de jouer. Ici à Paris, avec ce type de joueur, l’atmosphère est en train de changer. Il faut accepter de jouer avec Neymar, pour Neymar et pour le bien du PSG. J’insiste, car je pense que Neymar va rester à Paris pour gagner des titres. Nous avons cet objectif en commun. Comme moi, il est ici pour la passion, pour les défis. L’argent dans le football, il peut toujours y en avoir plus ailleurs. Mais Neymar et moi, ce que nous voulons, c’est gagner encore et encore. Et c’est pour cela que nous souhaitons rester au PSG»

Mbappé

« Lui aussi est impressionnant. Et je pense même qu’il ne se rend pas encore compte du niveau qui est le sien. Il peut aller beaucoup plus loin, s’il prend conscience de ce dont il est capable. Je suis persuadé qu’il a encore une énorme marge de progression. Nous en parlons ensemble, avec lui, avec Neymar. Dans l’immédiat il faut continuer de prouver, d’entretenir les énormes statistiques, il nous faut construire ensemble l’histoire du PSG, et continuer d’aller chercher les titres. »

Verratti

« Marco c’est ce type de joueur, pour lequel je suis venu, et il le sait car je lui ai dit. Lui aussi doit franchir des étapes, et je lui dis aussi. Il faut savoir provoquer cette mentalité, et il faut savoir être reconnaissant envers ceux qui vous critiquent. J’ai toujours fonctionné comme cela. Marco, c’est un des joueurs que je critique le plus, et c’est pour son bien. Souvent, je lui dis aussi que s’il joue bien, c’est toute l’équipe qui joue bien. »

La Ligue des Champions

« Je reste supporter de Barcelone, mais je mise sur Liverpool. Ils ont connu des difficultés en phase de poules, mais je vois vraiment une finale Barça-Liverpool. »

Son avenir

« Mon objectif est de jouer la Coupe du Monde au Qatar en 2022. Tant que je suis en bonne santé, je veux continuer de me fixer d’autres objectifs, relever d’autres défis. Si je regarde en bas, je ne vais pas évoluer. Il faut toujours viser plus haut. Parfois, je me compare à Roger Federer, il a cette culture de la gagne et des nouveaux défis. Il a un certain âge pour un sportif de haut-niveau, mais il a toujours un super niveau, et il est toujours tourné vers des objectifs élevés. Vu le panorama aujourd’hui dans le football, je pense que je peux encore lutter. Je vis au présent, tout en conservant des objectifs à court terme. Et je suis bien ici, au PSG, pour écrire l’histoire»

 

Sources et images : psg.fr, RMC sports

Rédaction pour Paris United, Fredi

 

Paris United

GRATUIT
VOIR