à la uneActualités du ClubInterviewsLes joueurs

Ander Herrera : « Neymar n’a jamais été aussi heureux à Paris. »

Hier, le milieu de terrain du Paris Saint-Germain Ander Herrera était l’invité de Tiempo de Juego, une émission diffusée sur Cadena COPE. Au cours de cette interview, il a notamment évoqué l’avenir de ses deux coéquipiers, Neymar Jr et Kylian Mbappé. 

Pour Ander Herrera, cela ne fait aucun doute : « Mbappé et Neymar continueront au PSG et encore plus avec la situation que nous vivons », a t-il assuré à la radio espagnole. Il poursuit : « Si je devais parier un café sur le fait qu’ils restent à Paris, je le ferais. (…) Tout indique que s’ils partent, il y en a un qui irait au Real Madrid et l’autre au Barça, mais moi je veux qu’ils restent avec moi. » Si les deux attaquants restent au PSG la saison prochaine, cela découlerait donc d’une part de la crise sanitaire et économique actuelle, mais pas seulement.

Neymar heureux à Paris 

L’international espagnol révèle en effet que Neymar se sentirait désormais épanoui en France : « J’ai dîné avec Neymar avant la quarantaine et je l’ai vu très impliqué dans le projet, il m’a dit qu’il n’avait jamais été aussi heureux à Paris. » N’en déplaise à certains médias catalans comme Sport, qui annonçait en Une de son journal le retour imminent du Brésilien au Barça il y a encore quelques semaines.

Toujours au sujet de ses deux coéquipiers stars, l’Espagnol a rappelé également l’épisode survenu après la phase aller des huitièmes de finale de Ligue des champions, lorsque l’équipe du Borussia Dortmund s’était moqué sur les réseaux sociaux de la défaite du PSG : « À l’aller, ils ont célébré publiquement et ont quelques malheureux tweets sur le compte officiel qui ont blessé notre fierté, en disant qu’ils n’achetaient pas des superstars mais les créaient. Ce n’est pas bon de mettre Neymar et Mbappé en colère. » Les prochains adversaires sont maintenant avertis.

Interrogé sur l’arrêt précipité de la Ligue 1 et son nouveau titre de champion de France, Herrera est resté assez sceptique : « J’aime gagner sur le terrain parce que gagner comme ça, ça rend triste, c’est très light », même si il précise s’en être réjouit avec ses coéquipiers via leur groupe Whatsapp. Le joueur s’est d’ailleurs dit en accord avec le discours du président lyonnais Jean-Michel Aulas, allant à l’encontre de la décision de la LFP.

Source : COPE

Paris United

GRATUIT
VOIR