à la uneInterviewsLe mercato

Abdoulaye Doucouré : « Je peux jouer un peu partout au milieu de terrain, je suis un joueur assez polyvalent »

Toujours dans le viseur du Paris Saint-Germain pour le mercato hivernal, le jeune milieu de terrain de Watford était l’invité de l’émission Footissime sur RMC Sport. Le joueur s’est exprimé quant à ses qualités sur le terrain ainsi que sur son « prétendant » principal : le club de la capitale. Morceaux choisis.

 

Durant tout l’entretien, le joueur ne manque pas de parler de son club actuel : Watford, avec lequel il réalise un bon début de saison. Le joueur espère porter son équipe « dans le top seven ». Une question arrive dans l’interview, concernant son jeu.

 

Vous êtes le joueur de Watford le plus décisif avec trois buts et cinq passes décisives cette saison, à la fois milieu relayeur et milieu défensif. Pour vous, quel est le poste où vous vous sentez le plus à l’aise ? 

Abdoulaye Doucouré : « J’ai de bonnes stats cette année. Je n’ai pas de poste particulier, mais j’aime bien évoluer avec un milieu à deux. Cette année je joue avec Étienne Capoue, avec qui ça se passe très bien. Il fait le boulot défensif, moi j’arrive à me projeter vers l’avant et à avoir des bonnes statistiques offensivement.
Je peux jouer un peu partout au milieu de terrain, je suis un joueur assez polyvalent. Le plus important est de trouver un bon équilibre entre le milieu et l’attaque. C’est ce que j’arrive à faire. »

Les statistiques parlent pour le joueur :

Images par RMC Sport

Dans quel domaine as-tu le plus progressé en arrivant en Premier League ?

« Beaucoup de personnes se sont demandées pourquoi j’allais à Watford. C’est un club très familial qui m’a bien accueilli. Ensuite c’est un club de Premier League, ça m’a tout de suite attiré, c’était le seul qui me voulait. Je m’y suis imposé petit à petit et l’année dernière j’ai fait une très belle saison. Cette année c’est un peu la confirmation.
Je me sens bien en Premier League, c’est le championnat qu’il me fallait. Je pense que mes qualités sont réunies ici pour faire de belles choses. Je travaille tous les jours et ça se reflète en match. »

Le joueur revient ensuite sur sa progression technique :

« Je pense que c’est surtout au niveau de la concentration. On sait qu’en Premier League il faut être prêt à chaque match, chaque équipe est bonne. Je pense que techniquement j’ai énormément progressé. Ce n’est pas qu’un championnat physique, il est également très technique. Offensivement, je marque beaucoup plus de buts et je me projette mieux vers l’avant. Forcément, mes qualités sont requises pour ce championnat. »

Et la question tant attendue :

Vous êtes le joueur qui parcoure en moyenne le plus de kilomètres – plus que N’golo Kanté – avec 12 kilomètres par match (9,6 pour Kanté). Vos statistiques ont tapé dans l’œil de plusieurs clubs dont le Paris Saint-Germain, à la recherche d’un milieu cet hiver. Plutôt flatteur ?

« Oui c’est vrai qu’entendre que de tels clubs s’intéressent à vous fait plaisir. Un club comme le PSG cherche beaucoup de joueurs, ils ont beaucoup de pistes, je ne suis pas le seul : il y aura peu d’élus. Mes performances se voient et je suis content d’évoluer à Watford. Le club me fait confiance et je leur rend bien. Si des clubs s’intéressent à moi c’est flatteur, j’en suis content. »

Parenthèse tactique :

Avant d’enchaîner sur la question suivante, Jérôme Rothen (ancien du PSG et consultant chez RMC Sport) se penche sur le jeu de Abdoulaye Doucouré. Il ne manque pas de parler de l’agressivité du joueur. Il n’hésite pas à aller chercher le ballon à l’adversaire lorsqu’il est dos au jeu, avec un volume de jeu « très impressionnant », selon le consultant, d’un point de vue physique. Il est rare de voir un milieu de terrain faire un pressing aussi intense sur l’adversaire. Le joueur a cette capacité à « ne pas se jeter trop facilement pour se faire éliminer tout en restant agressif sur le porteur de balle ». Doucouré va également chercher à récupérer le plus de ballons possibles pour mieux servir ses coéquipiers.

Selon Rothen, il est capable d’aller encore plus loin en appliquant un pressing toujours plus intense afin de lui permettre de récupérer encore plus de ballons, la marque des « très grands joueurs ». Concernant l’aspect offensif, le joueur semble s’être acclimaté à cet environnement de Premier League. Il essaie d’avoir un rôle très offensif, ce qui reste inhabituel pour un milieu relayeur. Abdoulaye est capable d’enchaîner courses rapides et replacements en un laps de temps très court.

Le consultant termine son analyse en indiquant que le joueur peut se substituer à un attaquant à certains moments, notamment lorsque le ballon se trouve dans la surface adverse. Presque un « numéro 9 ». L’entretien reprend ensuite.

Lorsque je vois tes caractéristiques offensives et défensives, as-tu conscience qu’il n’y a pas de joueur avec ton profil dans l’effectif du Paris Saint-Germain ?

« Comme je le disais, il n’y a pas beaucoup de joueurs qui possèdent les mêmes caractéristiques que moi. Bien sûr, si le PSG se renseigne sur moi et veut faire de moi l’un de leurs joueurs, je serais très content. J’ai mes qualités mais aussi mes défauts qui sont à gommer. On aime ou on aime pas, mais je suis très content de ce que je fais à Watford et j’espère vraiment continuer comme ça. »

L’entretien avec les consultant étant terminé, c’est au tour de spectateurs sur le plateau de poser des questions au joueur. Évidemment, celui-ci est composé en partie de supporters du PSG.

Lorsque vous étiez enfant, vous supportiez le PSG ?

« Paris a toujours été mon club de cœur. J’ai grandi dans les Yvelines donc forcément, à chaque fois que je reviens à Paris ça me fait toujours plaisir. Le PSG occupe une place importante dans mon cœur. »

Qui est le joueur qui vous impressionne le plus à Paris ?

« C’est Kylian Mbappé. Pour moi, c’est un phénomène, un crack. Je connais très bien son grand frère Jirès, avec qui j’ai évolué à Rennes, où il me parlait déjà de lui. Je suis impressionné par ce qu’il fait. »

Pensez-vous avoir votre place au sein de l’effectif du PSG ?

« C’est une question très difficile. À Paris, il n’y a que des grands joueurs. Je ne me pose pas cette question pour le moment. Je me la poserai si j’ai la chance d’être là-bas. »

 

L’avenir du jeune milieu de terrain français va se jouer ce mois-ci. Wait and see …

Loukman

Retranscription depuis RMC Sport

Crédits photo : premierleague.com

Paris United

GRATUIT
VOIR