centre Ooredoo
à la uneActualités du ClubInterviewsL'équipe

Abdou DIallo  « On aurait aimé fêter ce titre avec tout le monde au Parc forcément. »  

Avec l’épidémie de Covid-19, la saison s’est terminée prématurément et Paris a obtenu son 9ème titre de champion dans des conditions particulières. Confiné depuis 8 semaines, le défenseur Abdou Diallo donne son sentiment sur ce titre et sur cette situation sanitaire particulière. Il s’est confié à PSGTV. Extraits. 

Le jeudi 30 avril, la saison est terminée. La Ligue de football professionnel (LFP) a acté l’arrêt définitif de la Ligue 1 et Paris est sacré champion pour la 9ème fois de son histoire. Mais avec la crise sanitaire, les joueurs parisiens n’ont pas pu fêter dignement ce trophée ce que regrette Abdou Diallo : « C’est bizarre et c’est dommage. Mais bon, c’est la situation qui le veut, on fait avec. On aurait aimé fêter ce titre avec tout le monde au Parc forcément (…) Tu te dis que tu as travaillé pendant un an et que tu n’as pas ce truc de pouvoir le savourer avec tout le monde. Mais ça reste un titre et on prend »,

Il s’agit du premier titre de champion de France pour le numéro 22 parisien pour sa première saison sous les couleurs des Rouge et Bleu. Malgré l’éloignement avec ses partenaires de jeu, Diallo maintient le contact « Avec mes coéquipiers, on essaie de se congratuler. On se félicite dans toutes les langues. On essaye de faire au mieux, même si c’est sûr que c’est frustrant. »

Comme ses coéquipiers,  l’ancien joueur de Dortmund continue de s’entretenir physiquement mais évidemment le terrain et la compétition lui manquent forcément : « Ce qui me manque le plus ? En réalité, c’est ma vie tout simplement. (…) C’est la première fois que je m’arrête aussi longtemps. C’est inédit pour moi. Après, on essaye de se rattacher à deux, trois choses comme faire du sport, ne pas se lever trop tard, ne pas faire d’excès. »

Enfin, le natif de Tours tient évidemment à dédier ce nouveau titre de champion de France aux supporters du PSG  « Ce titre, je le dédie aux supporteurs, forcément. Parce que ce sont eux les plus pénalisés, ils avaient leurs abonnements, ils avaient prévu de fêter la fin de saison (…) Ce sont eux les plus frustrés dans l’histoire, alors ce titre est pour eux. »

Cette saison, Abdou Diallo a disputé 16 matchs avec le PSG  et il lui tarde de retrouver les terrains en attendant une issue favorable à la crise sanitaire pour que le football puisse reprendre ses droits. L’interview est à retrouver en intégralité sur psg.fr

Source et crédit photos : psg.fr

Paris United

GRATUIT
VOIR