Crédit photo PSG.fr
à la uneLe Club

Handball : Paris s’incline en fin de match face à Barcelone

Dans un match d’une extrême intensité et dans un Coubertin en feu grâce au CUP, le PSG s’incline face au Barça et voit la possibilité de finir en tête de sa poule de Ligue des champions s’éloigner.

C’était le gros match de cette 10èmejournée de la phase de poule de Ligue des champions de hand. En recevant le Barça, le PSG jouait plus qu’un match. La rivalité entre le club catalan et le club de la capitale est à son maximum que ce soit en football ou au hand, mais Paris jouait aussi la première place du groupe.

Les Parisiens n’ont connu la défaite qu’une seule fois cette saison, c’était en Catalogne, lors du match aller. Privé de Nedim Remili, blessé à la cheville, les Parisiens démarrent le match très fort et prennent rapidement l’avantage. Corales, le gardien, multiplie les arrêts et Paris vire en tête au quart d’heure de jeu.

La Barça recolle, mais c’est alors Sander Sagosen, le Norvégien, qui décide de prendre les choses en main et qui permet au PSG de reprendre l’avantage. A la pause, les Franciliens mènent 17-16 dans un match qui tient toutes ses promesses, tant au niveau du suspense que du rythme.

Au retour des vestiaires, en 2 min 30, le PSG craque en encaissant un 0-4. Le Barça mène 17-20. Un arrêt de Corales va remettre Paris sur le droit chemin et après 37 min, Paris n’est mené que 21-22. Le match est dur, intense, c’est du très haut niveau. A la 42ème, les deux équipes se rendent coup pour coup et le score est de 26-26. Paris souffre en défense et manque d’impact, de méchanceté.

Chaque fois que le PSG semble au bord de la rupture, Sagosen ou Karabatic trouvent les ressources pour relancer la machine. A dix minutes de la fin, le score est de 30-30. Après un nouveau jet de 7m réussi par Hansen, Paris mène 32-31 alors qu’il reste 6 min 30.

Dans le money-time, Barcelone mène 33-32 et Paris va évoluer en double infériorité numérique, à 4 contre 6 joueurs de champs. Malgré un excellent Vincent Gérard dans les buts, Paris va s’écrouler et s’incliner 32-35.

L’absence de Remili a pesé, tout comme le match moyen de Mikkel Hansen. Dommage pour les Parisiens qui se qualifieront pour la suite de la compétition mais qui devront passer par les huitièmes de finale. En effet, au hand, le premier de la poule est directement qualifié pour les quarts, les autres qualifiés doivent faire un tour de plus.

Le Barça met fin à cinq ans d’invincibilité des Parisiens à domicile en Ligue des champions. Dommage pour le CUP, fidèle au club et qui a mis une ambiance exceptionnelle à Coubertin. Il reste quatre journées pour faire le plein et espérer un faux pas de leur adversaire du soir.

Crédit photo : PSG.fr

Paris United

GRATUIT
VOIR