Article

Renaud Dubois, Directeur Éditions Amphora : « Je sais que vous dévoilerez tout, sans vous censurer. »

Nous avons voulu partager avec vous l’origine du projet et les raisons qui ont poussé Amphora à croire en nous et à nous solliciter.
On a donc décroché notre téléphone et avons posé quelques questions à Renaud Dubois, directeur de cette maison d’édition, qui vous propose un éclairage différent et intéressant sur ses attentes et les enjeux autour de notre livre.

Salut Renaud, est-ce que tu peux te présenter rapidement ?

«Bonjour à tous. Je suis le Directeur Général des Éditions Amphora, maison fondée en 1947 et que nous avons rachetée il y a une vingtaine d’années. Nous sommes leader en France dans la publication de livres sur le sport et la forme.
Je suis fan du Paris Saint-Germain depuis que je suis enfant (je suis né la même année que le club !). J’ai été longtemps abonné au Virage Auteuil, j’ai pleuré après le but de Kombouaré contre Madrid, je suis allé à Bruxelles pour la finale de la Coupe des Coupes, j’ai fait la fête sur les Champs à plusieurs reprises… Bref, comme vous, j’ai le cœur rouge et bleu. »

C’est d’ailleurs pour ça que tu nous as contactés…

«Exactement ! Comme tout fan, je suis régulièrement l’actualité du PSG. Mais franchement, je ne connaissais pas Paris United. Désolé ! Jusqu’à ce que je vois que vos infos étaient reprises partout. Je me suis demandé qui vous êtiez… J’ai d’ailleurs découvert qu’il y avait beaucoup de fantasmes à votre sujet. Je suis allé sur votre page Facebook (Twitter c’est pas trop mon truc) et j’ai lu vos articles. Je suis tombé sous le charme. L’article sur Marco… Énorme ! Je me suis dis : nous devons faire un livre avec ces gars-là. Et je vous ai contactés via Messenger… Forcément, ça a tout de suite collé entre nous, parce que nous sommes des passionnés… Et l’aventure a commencé une semaine plus tard !»

Ce type d’ouvrage n’est pas courant chez Amphora pourtant ?

«Non, mais ça fait longtemps que nous souhaitons nous lancer dans l’investigation. L’idée, dans ce cas précis, c’est de montrer que l’on peut être partisan du club tout en étant profondément objectif et honnête. Je sais que vous dévoilerez tout, sans vous censurer. Pour moi, cet ouvrage est une chance pour le PSG, même si certains passages ne vont sans doute pas leur plaire. Mais les fans du PSG et les amateurs de football vont aussi apprendre pourquoi notre club doit toujours lutter, contre qui, et comment. C’est un éclairage inédit, aucun sujet ne sera occulté, qu’il soit d’ordre sportif, économique, médiatique, politique, sociologique…»

Notre club est toujours sous les projecteurs de l’actualité…

«Le problème, c’est que certains médias utilisent le PSG pour vendre et faire du buzz. Ils créent la polémique. C’est le fonds de commerce de certains journalistes qui ne vivent en partie que grâce au club. Donc, ils balancent des infos, sortent des dossiers, parfois avec peu d’éléments et sans vérifier leurs sources. Je sais qu’avec vous, chaque révélation a été recoupée à plusieurs reprises avant d’être dévoilée et que vous vous reposez sur un réseau d’informateurs exceptionnel.
Mais je ne mets pas tout le monde dans le même panier. J’ai par exemple une réelle admiration pour Didier Roustan. Car il semble libre et intègre, il a une vraie culture foot. Ça ne m’étonne pas qu’il défende Émery, qui est un homme à son image. Pierre Ménès est également quelqu’un que j’apprécie beaucoup. Je l’avais rencontré au premier Salon du football, je crois que c’était en 2005. Une discussion passionnante !»

Il faut supporter le PSG pour travailler chez Amphora ? 🙂

«Non non, je te rassure ! En revanche, si tu es pour l’OM, il vaut mieux ne pas trop le montrer ! 🙂 Mais c’est vrai que j’ai dans mon bureau un ancien maillot dédicacé par toute l’équipe, ainsi que celui de George Weah qu’il m’avait offert lorsque l’on avait publié sa biographie. Bon… Il y a aussi ceux des frères Pogba, tous dédicacés, que j’ai eus grâce à un auteur.» 

Merci, ça nous semblait intéressant que tu apportes un éclairage sur notre collaboration.

«C’est un énorme plaisir et une vraie fierté de vivre cette aventure avec vous. J’en profite pour remercier la communauté de Paris United ; vous êtes extrêmement nombreux à donner votre avis sur les couvertures et je peux vous assurer que vos remarques sont prises en considération. C’est vraiment beau de voir autant de monde adhérer à ce projet.»