Article

Emery : « Je fais jouer les meilleurs. »

Unai Emery s’est présenté devant la presse avant la rencontre de vendredi face à Nice. Voici les meilleurs moments de cette conférence.

L’entraineur parisien démarre avec un point sur les blessures, où seul Dani Alves semble à même de figurer dans le groupe. Meunier a des douleurs musculaires et Motta, une gêne au genou. Le basque confirme que l’Italien n’était pas à 100% face à l’OM.

Les questions des journalistes commencent et on reproche aux joueurs d’Emery de choisir leurs matchs.
La réponse du coach est claire : « Je ne suis pas d’accord. C’est vrai que maintenir l’intensité quand on joue si souvent est difficile mais les joueurs font tout pour. Nous sommes en difficulté à l’extérieur car nos adversaires font leur maximum pour nous empêcher de gagner, mais notre préparation est faite dans le souci du détail. Nous travaillons dur. »

Un mot ensuite sur l’enquête visant Nasser AlKhelaifi. Emery assure ne pas être perturbé par la situation.

Vient une question tactique, « Verratti expliquait que le jeu muait, qu’on passait d’un jeu de possession à un jeu plus direct, est-ce un choix ou une obligation? »

Emery répond en parlant « d’adaptation des nouveaux joueurs. C’est un long processus mais on va aller chercher l’équilibre. On est premiers du championnat, on veut maintenir cette intensité. Notre style dépend aussi de notre adversaire mais nous avons beaucoup progressé notamment dans les transitions. On a pas mal d’options d’attaque. Les milieux font le boulot mais il faut encore plus travailler et ils en sont conscients. Les joueurs sont là pour apprendre. »

Di Maria et Pastore jouent peu. Les deux Argentins doivent « continuer à travailler, ne pas se blesser et saisir leur chance quand ils en auront l’occasion. »

Le carton rouge de Neymar est ensuite abordé. Emery explique que les arbitres doivent « gérer« . Neymar a en effet subi beaucoup de fautes au Vélodrome mais « ça lui servira de leçon. »

Le coach basque poursuit la discussion et parle du nombre de joueur assez réduit qu’il utilise. « Je fais jouer les meilleurs. Les joueurs qui sont sur le banc aujourd’hui auront leur chance. Il faudra qu’ils soient prêts car ils seront très utile quand les matchs s’accumuleront. »

Emery conclut par un message de remerciement aux supporters, et leur donne rendez-vous vendredi.

Elisha Benguigui