Article

Aulas : « Je ne suis pas jaloux du PSG. »

Le président lyonnais Jean-Michel Aulas explique dans un entretien accordé à L’Equipe comment son club s’adapte au fil des années au nouvel environnement financier.

 

Le président lyonnais explique dans un premier temps qu’il a dû changer sa politique salariale en partie à cause du Paris Saint-Germain. 

« Le récent cas Mbappé modifie encore les équilibres. Il a un peu moins de 20 ans et des rémunérations invraisemblables. Donc les discussions pour les jeunes joueurs deviennent plus difficiles. On a une politique plus ouverte que par le passé mais on essaie surtout de faire des plans de carrière plus longs. […] Cet amendement Mbappé, depuis un an, perturbe tout le monde, y compris certains parents. » 

« Je ne suis pas jaloux du PSG »

Par la suite, Jean Michel Aulas développe sa nouvelle façon d’attirer des joueurs

« Les agents comme les joueurs comprennent que ce ne sont pas des promesses de Gascon. Je ne suis pas jaloux du PSG mais j’ai une vision macroéconomique. Prenez Ben Arfa, il va à Paris avec une prime à la signature et un salaire très supérieurs à ce que nous pouvons proposer. Tant mieux pour lui, mais on ne peut pas suivre. Donc comment penser à l’avenir? »

 

Alexandre C.