à la uneActualités du Club

Réseaux sociaux :Un succès à vitesse grand V

À défaut de briller sportivement sur la scène internationale, le PSG flambe sur les réseaux sociaux. Un boom assez spectaculaire depuis la venue de QSI (Qatar Investment Authority).

 

20 millions ! C’est le nombre de followers Instagram que vient d’atteindre le PSG. Avec cette folle ascension, Paris devient le 5club sportif le plus suivi sur la plateforme la plus en vogue du moment. Il forme avec Manchester United, la Juventus de Turin, Barcelone et le Real Madrid le quintet des équipes qui ont le plus d’abonnés. Depuis le début de saison, le club de la capitale a gagné 5 millions de followers. Mieux encore. Le PSG précise qu’il a connu « un taux de croissance de plus de 1150 % » ces quatre dernières années. Excusez du peu. Comme sur les terrains nationaux, Paris surclasse la concurrence et les équipes, dont certainesatteignent tout juste le million d’abonnés sur Instagram.

Une marque internationale

En rachetant le PSG en 2011, le Qatar a pour but de faire du club une marque mondiale de sport. C’est dans ce sens que deux ans plus tard, les dirigeants décident de changer le logo. Fini le berceau de la royauté et la date de création du club. Le nom de la ville de Paris est mis en avant. Plus épuré et plus moderne, il est replacé au centre. Dans la continuité, le Camp des loges est renommé « Centre d’entraînement Ooredoo ». Le camp d’entraînement des Parisiens porte ainsi le nom d’une marque. Quelques mois auparavant, c’est au niveau marketing que Paris va vite se démarquer. Lors du mercato hivernal 2013, David Beckham débarque dans la capitale. Bling-bling, play-boy, connu dans le monde entier : l’Anglais est une marque à lui tout seul. L’alliage parfait avec le PSG qui en fait son égérie. Lors de ce même mercato, Lucas Moura est présenté à Doha. Tout sauf un détail. Le club est prêt pour son expansion internationale.

Stratégie digitale puissante

Si le PSG a du mal à briller sportivement sur la scène internationale, il excelle sur le terrain du digital. Fort de sa nouvelle puissance, le club francilien mise sur une communication de masse. Applications mobiles, stade connecté, réseaux sociaux : rien n’est laissé au hasard pour devenir une marque iconique. Pourse faire, il faut absolument une stratégie digitale puissante. Évoluantdans un univers toujours plus digital, les clubs de football ne dérogepas à la règle et font des réseaux sociaux leur outil de communication privilégié. Ces derniers apparaissent aujourd’hui comme une arme vitale pour les dirigeants qui veulent adopter une stratégie de communication personnalisée pour leur image de marque.  Nasser Al-Khelaïfi va mettre les moyens de ses ambitions. Il engage un community manager au Brésil pour animer les réseaux sociaux en portugais. Les pages Facebook et le site officiel sont traduits en 8 langues : le français, le portugais, l’anglais, l’arabe, l’espagnol, le japonais, le chinois et l’indonésien. Ces choix sont naturellement voulus pour la stratégie commerciale du club. Le Brésil et l’Inde sont les deux pays étrangers où l’on comptent le plus de fans parisiens. Le club est même devenu la capitale du football brésilien avec plus de 20 millions de fans ! On assiste à la création de plusieurs applications mobiles, d’une Web TV, l’installation de bornes Wi-Fi dans le stade (depuis quatre ans, une connexion Wi-Fi est disponible dans tout le Parc des Princes à la faveur de 550 bornes d’accès). Ces innovations sont accessibles n’importe où, n’importe quand, quel que soit l’appareil. Au stade, en vacances ou chez soi, les supporters ont tous les outils numériques pour suivre l’actualité du club. La communication du club est une totale réussite.

Pour continuer sa razzia sur le numérique, le club embauche en 2017 Russel Stopford, ancien responsable digital de Manchester City et ancien dirigeant du département digital du FC Barcelone. Une très bonne pioche car les Catalans sont le deuxième club le plus suivi sur les principaux réseaux sociaux derrière le Real Madrid. Même pas deux saisons plus tard, voilà comment le PSG a atteint la barre des 20 millions d’abonnés sur Instagram. Somptueuse performance pour un club qui ne possédait que 500 000 fans sur l’ensemble des réseaux sociaux avant l’arrivée de QSI.

 

Paris United

GRATUIT
VOIR