nine.prod
à la uneActualités du ClubLe Club

Réaction du club face à l interdiction des Ultras pour le match de LDC Féminine

Hier soir, plusieurs supporters du PSG ont été reconduits à la frontière britannique et n’ont pas pu assister au quart de finale aller Chelsea v PSG. La police anglaise les accuse de dégradations et détention d’objets dangereux. Ce matin, le club réfute ces accusations. 

Suite à l interdiction des ultras, le PSG a souhaité communiqué : 

« Nous répétons que les autorités locales n’ont apporté aucune preuve de faits répréhensibles, à tout le moins aucun fait dont la gravité serait de nature à justifier une telle interdiction d’assister au match. Tous nos supporters ont été fouillés et, si ces fouilles ou des faits quelconques avaient relevé du droit pénal, nous pouvons imaginer que le ou les supporters concernés n’auraient pas pu quitter le territoire britannique sans être inquiétés. Étonnamment, nous relevons que le club de Chelsea, dès le matin du match, ne souhaitait pas la présence de nos supporters, arguant de dégradations supposées au stade qui sont pourtant, d’après des témoignages locaux, antérieures à l’arrivée de nos fans à Londres…

Nous manifestons notre soutien le plus entier aux fans du PSG qui, en pleine semaine, avaient aménagé leur emploi du temps pour venir supporter notre équipe féminine et nous comptons sur leur ferveur à l’occasion du match retour, mercredi prochain, à Paris. »

À noter que nos ultras ce sont déjà déplacés plusieurs fois en terre britannique cette année, à Liverpool et à Manchester, et ils ont toujours laissé une très bonne image. Ce qui rend cette décision encore plus incompréhensible.

La rédaction

crédit photo : nine.prod

Le CUP lors du match à domicile PSG OM du 17 mars 2019