Actualités du ClubEconomie

Le PSG et le milieu de la mode : nulle part ailleurs

Champion de France de football depuis plusieurs années, le Paris-Saint-Germain développe sa stratégie de rayonnement à l’international, sur tous les continents. Pour cela, le club parisien exporte notamment l’image de marque et la réputation de Paris, capitale de la France, et plaque tournante mondiale du milieu de la mode, pour renforcer son identité. Lien entre son passé et son avenir, focus sur cette identité historique.

Le designer indien Manish Arora a utilisé des images colorées de joueurs du Paris Saint-Germain (ci-dessus avec le nom de Mbappé) dans une collection récente, première étape d’une série de collaborations entre le club et certains faiseurs de la mode « indienne ».

Des joueurs concernés pour sassocier à limage de Paris

En ce début de saison 2018-2019, le PSG accentue sa stratégie marketing « tous azimuts », mais surtout à un niveau très élevé : celui des plus grands clubs de sports au monde. L’objectif est même plus large, et clair, en référence à l’article récent « Le PSG à la conquête de lOuest », c’est une marque mondiale de sport que les investisseurs qataris ont l’ambition de construire. Ce qui se traduit par des tournées longue durée en Amérique ou en Asie par exemple, et plus récemment par le rapprochement « hors-norme »avec la marque « Jordan ». Au cœur de ce projet planétaire, les « acteurs »principaux sont parmi les joueurs, qui associent leur image àcelle du PSG, de Paris, et réciproquement.

Paris, le PSG et la marque Jordan : convergences.

La base : Paris ville lumière

Utiliser l’image de la mode, et celle de la capitale, Paris, pour développer une stratégie exclusive, c’est le cap fixé par la direction marketing du PSG : « on veut aller là où les autres clubs ne vont pas », dixit Fabien Allègre, directeur merchandising du club. Et peut-être aussi là où les autres ne peuvent pas aller : Londres et son contexte multi-clubs est incomparable, Madrid n’est pas Paris, Munich et Turin ne sont pas des capitales.

Quelques jours avant que le Paris Saint-Germain ne se rende à Liverpool en septembre pour entamer sa saison en Ligue des Champions, Dani Alves et Kylian Mbappé étaient en représentation sur scène, dans les salons du Parc des Princes.

Le décor était plutôt un style industriel, mais surtout très chic. Des tuyaux exposés couraient le long du plafond. Des poteaux de but et des cerceaux de basket-ball avaient été aménagés pour créer une réplique d’un terrain de jeu urbain. Comment ne pas y voir le lien avec le récent partenariat acté avec la marque Jordan

Aux côtés des stars parisiennes, pour ajouter la touche féminine, des joueuses du PSG, sélectionnés judicieusement : la Chinoise Wang Shuang, qui a rejoint la capitale cet été, et la jeune buteuse Marie-Antoinette Katoto.

Le PSG a fait appel à des joueurs de ses équipes masculine et féminine pour modéliser un nouveau kit marketing conçu par Nike’s Jordan Brand.

Devant eux, un public et plusieurs dizaines de journalistes, d’influenceurs des médias sociaux et de blogueurs de mode se sont rassemblés, observant le style de ces joueurs de football, et leur aisance à défiler avec leurs tenues de mode.

Cette fois, Mbappé et les autres ne sont pas au Parc pour jouer, ils sont là pour poser, déambuler tels des top-models, et ce public très orienté vers le monde de la mode, est là pour apprécier ce qu’ils portent, au-delà de ce qu’ils représentent. Paris doit briller, sur et en dehors du terrain, et cela, tout ce beau monde le partage.

Hechter, le début de lhistoire avec le milieu de la mode

Le lien entre le PSG – la seule équipe de football de haut niveau au sein de la capitale française – et le milieu de la mode parisienne n’est pas nouveau. L’un de ses anciens présidents emblématiques, est toujours considéré aujourd’hui, comme l’un des précurseurs de la fondation du club.

Daniel Hechter, né à Paris, a grandi lui-même dans un environnement propice au monde de la mode. Devenu créateur de mode à la renommée internationale, au fil de ses expériences parisiennes, le patron du PSG dans les années 70 (1974-1978) restera ce président qui aura dessiné les maillots et l’identité initiale du PSG.

L’histoire du club est liée à celle de Daniel Hechter, qui a conçu le look traditionnel du PSG. Cette même histoire raconte que le designer parisien a basé sa création sur le maillot rouge et blanc porté par l’Ajax, le champion néerlandais dominant la compétition européenne à l’époque. Forcément, cette histoire avec la mode résonne particulièrement aujourd’hui, au moment où la stratégie du club se développe vers de nouveaux horizons.

L’équipe porte en effet une nouvelle tenue en la Ligue des champions cette saison – un uniforme taillé pour la conquête de l’Europe – créée pour atteindre ces marchés émergents du football, qui se sont déplacés loin de l’ancien monde, en Asie et en Amérique du Nord.

PSG : une stratégie qui vise clairement à passer du rêve à la réalité.

Au cœur d’une actualité football sulfureuse, le PSG est aujourd’hui dans une période charnière, face à un possible tournant de son histoire, stratégiquement et sportivement. Aussi, la volonté affirmée est de s’appuyer sur ce lien et la réputation de Paris, en tant que plaque tournante perpétuelle du monde de la mode, son ancrage avec ce milieu, pour continuer de forger et faire respecter son identité. Mais aussi et surtout pour atteindre ses objectifs vers le « nouveau monde » du football, et continuer de se développer. Sans faire d’histoires.

Fredi pour Paris United

Source : New York Times

Paris United

GRATUIT
VOIR