à la uneLe Club

Début de la saison 2020/2021 : la LFP fixe les dates

La saison 2019/2020 n’est pas encore terminée et pourtant, le bureau de la LFP s’est réuni hier afin de voter les dates de lancement de la saison 2020/2021.

On ignore toujours quand la saison actuelle repartira mais la LFP est tout de même parvenue à décider quand débutera la prochaine. L’idée répond toutefois à une certaine logique : étant donné qu’on ignore quand cette saison reprendra, autant prendre le problème à l’envers et décider quand débutera la suivante, ainsi, il a été décidé que la Ligue 2 reprendra le 22 août (au lieu du 25 juillet) et la Ligue 1 le 23 août (au lieu du 7 août). Toutefois, des ajustements restent envisageables en fonction de l’évolution de l’épidémie de covid-19.

Euro, C1 & Mediapro

Bien entendu, le choix des dates est loin de tout résoudre dans la mesure où la saison prochaine risque d’empiéter sur d’autres évènements, tels que l’EURO (qui devrait se dérouler du 11 juin au 11 juillet 2021) ou une éventuelle finale de Champions League qui pourrait être fixée le 29 août. De plus, Jaume Roures, président de Mediapro que l’on a particulièrement entendu ces derniers temps, a profité de la réunion pour rappeler encore une fois qu’il paiera bien les droits TV dès août, histoire qu’on n’oublie pas qu’il sera là pour reprendre le flambeau.

Le ton monte (encore) entre Aulas et Al-Khelaïfi

Également toujours disposé à faire parler de lui hors du terrain, à défaut de voir ses joueurs briller sur celui-ci, J-M Aulas s’en est à Nasser Al-Khelaïfi concernant la question des droits TV.

En effet, le président de l’OL a déclaré regretter que beIN Sport n’ait pas payé l’intégralité des droits pour la saison en cours, ce à quoi le président du PSG a rappelé qu’il était compliqué de s’entendre avec une personne qui vous menace de poursuites judiciaires, en référence à la volonté de J-M Aulas de dénoncer le contrat de beIN Sport visant à commercialiser la Ligue 1 à l’étranger.

Néanmoins, Nasser Al-Khelaïfi ayant décidé de se retirer des négociations au profit de Bertrand Desplat (Guingamp) afin d’éviter tout conflit d’intérêt à l’avenir, J-M Aulas et Jaume Roures n’auront plus qu’à chercher un autre sujet de conversation pour la rentrée.

Source : L’Equipe

Paris United

GRATUIT
VOIR