à la uneArticleEconomieLe Club

Impact de la crise sur le football en Europe : le PSG touché, mais moins que le Barça ou le Real

Depuis le début de la crise sanitaire dû au Covid-19, l’économie du sport en général et du football en particulier est à l’arrêt. Les conséquences de cette crise sans précédent sont vertigineuses notamment sur la valeur des joueurs. En Europe, les clubs et leurs effectifs pléthoriques ne sont pas tous logés à la même enseigne. Explications.

 

La richesse de l’effectif

Le Paris Saint-Germain possède l’un des meilleurs effectifs en terme de qualité parmi les plus grandes écuries européennes. Ce qui est dans la logique de son objectif premier : remporter la Ligue des champions. Economiquement, et pour traverser la crise qui secoue l’ensemble de la planète football, c’est aussi une donnée primordiale.

Pour évaluer la richesse d’un club, c’est évidemment la valeur marchande des joueurs qui est prise en compte. Cette valeur dépend de l’âge du joueur, de la situation de son contrat, et bien-sûr de ses performances.

Avant le début de la crise, l’effectif parisien dans son ensemble était évalué à 934M€. En haut de ce classement européen, on retrouve Manchester City (1,24)  et Liverpool (1,2) dont le collectif atteint plus de 1,2 Milliard €, puis le Real Madrid (1,16) et le FC Barcelone (1,13).

Le collectif parisien cumule deux caractéristiques importantes : une jeunesse dorée (Kylian Mbappé à lui seul), et des joueurs de top-niveau (Neymar en tête). En effet, l’infographie ci-dessous montre la dévaluation des joueurs en fonction de leur âge. Conclusion : les effectifs « vieillissant » ou avec des stars au dessus de 30 ans sont les plus impactés par la crise actuelle. C’est beaucoup plus le cas pour le Real Madrid et le FC Barcelone, que pour le Paris Saint-Germain.

Source : KPMG / football benchmark

En effet selon ces mêmes évaluations, et dans la situation la plus défavorable (pas de reprise du championnat espagnol), le FC Barcelone cumulerait des pertes de l’ordre de 29%, et 27% pour le Real Madrid. Dans le même scénario le PSG perdrait environ un peu plus de 25% de la valeur de son effectif.

Autre élément important à souligner : la reprise des championnats a un impact évident sur la valeur des joueurs liée à leurs performances. Un écart qui se situe dans une fourchette de 7-10%, les enjeux sont donc colossaux. Et on comprend mieux pourquoi l’Allemagne en grande puissance économique qu’elle est a naturellement fait reprendre son championnat domestique. On saisit également mieux les enjeux de la reprise en Angleterre ou en Espagne, comme en France d’ailleurs mais a un degré moindre.

Enfin, à ce jeu-là, c’est un des plus jeunes effectifs en Europe qui s’en sortirait le mieux : le Borussia Dortmund, avec une dévaluation estimée à « seulement » 14% si la Bundesliga continue son chemin.

 

Mbappé et Neymar les deux joueurs les plus chers au monde

Au cœur de ces évaluations et de ces estimations sur les effectifs des clubs du « Big Five » européen, les joueurs. Selon leur âge, leurs performances, et la situation de leur contrat, ils représentent la richesse économique de leur club.

Le Paris Saint-Germain avec Mbappé et Neymar possédent deux assurances que l’on peut qualifier de « tous risques » en cette période, et pour deux raisons.

 

En premier lieu parce que leur valeur actuelle respective est parmi les plus élevées de la planète football. Kylian Mbappé est à 21 ans et quatre mois le footballeur le plus cher au monde : aux alentours de 225M€ (données de février 2020). Son binôme Neymar flirte avec les 175M€. A eux deux, le duo d’attaquants du PSG vaut 400M€, c’est plus de 40% de la valeur de l’effectif du club de la capitale. Mais là aussi, ces estimations sont à dévaluer suite à la crise du Covid-19 et l’arrêt des compétitions. La perte de valeur de Mbappé et Neymar représente plus de 21%. A titre de comparaison la dévaluation de Lionel Messi dépasse les 27%, et celle de Eden Hazard atteint 30%.

Et en second lieu, car il paraît évidemment impossible économiquement aux concurrents du Paris Saint-Germain d’avoir non seulement la prétention, mais surtout les moyens de pouvoir s’attacher les services de ces deux pépites dans la période que nous traversons.

Neymar le plus performant au monde

Selon d’autres sources de data, celles de l’observatoire du football (CIES) basées sur les rapports InStat, la « richesse » de l’effectif parisien est amplifiée par les performances intrinsèques de ses joueurs phares.

Dans ce top 5 des joueurs évoluant dans les 5 grands championnats européens, on retrouve trois joueurs du PSG. Sur l’infographie ci-dessous, l’indice est calculé selon toutes les contributions du joueur aux succès de son équipe, et l’importance de ses actions.

Angel Di Maria est si performant depuis le début de saison qu’il vient tutoyer Kylian Mbappé et compléter le trio magique parisien. Dans ce classement là et à ce niveau là, Neymar est au dessus de Messi et donc au dessus de tout le monde.

Son indice de performances de 417 en fait un joueur d’une valeur inestimable sur le terrain,  où il éteint au fil des mois Lionel Messi.

En conclusion, comme partout en Europe le Paris Saint-Germain est impacté à grande échelle par les conséquences de la crise sanitaire qui se transforme inévitablement en crise économique. Sur ce terrain-là aussi, le PSG de Nasser Al-Khelaïfi aura son mot à dire. Et le PSG c’est aujourd’hui le club de Neymar, de Mbappé, de Di Maria, le trio le plus performant du monde à l’heure actuelle. Alors oui, faute de Ligue 1, on a vraiment hâte d’être au mois d’août et de retrouver la Ligue des champions. Car en cette saison hors-norme, les enjeux d’une demi-finale, d’une finale ou mieux, d’une victoire dépassent l’entendement. Et si c’était l’année du PSG ?

 

Crédits : footballbenchmark.com , football-observatory.com

Rédaction pour Paris United, Fredi

Paris United

GRATUIT
VOIR