à la uneActualités du ClubCompétitionsEconomie

Face à la crise sanitaire, la FIFA et son Président au secours de la planète football

Le patron de l’instance mondiale du football (FIFA), Gianni Infantino, s’est adressé à l’ensemble des fédérations, dans un message où il fixe les priorités. L’urgence est de respecter les consignes de sécurité sanitaire, la reprise des compétitions n’est pas d’actualité.

« Il est hors de question de mettre en danger la vie des uns et des autres ». Le successeur de Sepp Blatter (depuis 2016) est intransigeant, il n’y aura pas de reprise de l’activité football dans la précipitation : « Partout dans le monde entier, il faut avoir cela en tête : tant que la situation n’est pas sûre à 100%, il ne faut pas penser à la reprise des compétitions, ce serait irresponsable. »

Dans son intervention, le Président Infantino aborde également le soutien que la FIFA pourra amener à terme si le besoin s’en fait sentir, notamment sur le plan financier : « Nous sommes en train de préparer un plan de sortie de crise pour le football. Face à cette situation exceptionnelle, c’est notre devoir de tout faire pour que le football revive. »

Sur le volet financier, Gianni Infantino apporte des garanties : « La FIFA est dans une situation financière extrêmement solide, et nous avons la totale confiance de nos partenaires sur les marchés financiers. Et cet argent, ce n’est pas l’argent de la FIFA, c’est l’argent du football. »

Il semblerait donc que la direction du football mondial prépare son plan de soutien financier et l’apport de moyens sans précédents pour relancer l’économie du ballon rond à l’échelle planétaire. Et Gianni Infantino souhaite le faire en toute transparence :  « Chacun doit savoir que nous sommes là pour venir en aide, apporter notre soutien, et le monde saura où va l’argent, et pour quelle raison. Nous travaillons sur les scénarios face à cette situation, et nous allons débloquer les aides en avance notamment pour toutes les fédérations membres du programme Forward FIFA, afin de participer à leurs dépenses de fonctionnement. »

Enfin pour ce qui est d’évoquer la reprise des compétitions, Gianni Infantino ajoute qu’il est nécessaire de trouver le bon équilibre pour protéger les équipes nationales et les clubs, par rapport au calendrier des matches internationaux.

 

 

Rédaction pour Paris United, Fredi

Paris United

GRATUIT
VOIR