à la uneArticleDirigeants & StaffDirigeants & StaffL'équipeLe Club

Campos, un choix fort

Luis Campos est donc le nouveau directeur sportif du PSG. Avec cette annonce, le club de la capitale montre l’envie de prendre un premier virage dans sa politique sportive.

Cela faisait partie des interrogations puis des rumeurs. On attendait de voir si le PSG allait prendre conscience de ses manques. Le départ de Leonardo était dans les tuyaux et la nomination de Campos commençait à sortir. Puis, en quelques heures, tout s’est accéléré. Mbappé a prolongé, Leonardo a été remercié et Campos est arrivé.

Campos, c’est l’homme du titre à Monaco mais aussi à Lille. Campos, c’est le recrutement des Bernardo Silva, Bakayoko, Martial, Burak, Çelik, et autres Osimhen. Sa méthode, son logiciel, sa base de données sont énormes. Mais rien n’est dû au hasard. Son équipe de scouts sillonnent une grande partie du monde, assiste à un grand nombre de matchs puis crée les fiches des joueurs en détail. Ces joueurs sont ensuite répartis par catégorie, de celui qu’il faut encore suivre, à celui qui est déjà éligible au recrutement d’un grand club, en passant par les espoirs ou ceux qui peuvent intégrer la rotation d’un effectif.

Si un joueur possède un profil intéressant, un deuxième scout ira le superviser plusieurs rencontres. S’il valide, ce sera au tour d’un troisième avant que Campos, lui-même, termine le travail.

Le choix de Campos n’est pas tombé par hasard. Une prise de contact avait eu lieu dans le courant du mois de mars. Puis, avec la prolongation de Mbappé, les évènements se sont accélérés et le portugais était en contact avec les dirigeants parisiens depuis quatre jours avant l’annonce officielle du français.

Le choix du nouvel entraineur

Avec Campos, si on le laisse travailler, les dirigeants parisiens ont choisi de donner un nouveau virage à la politique sportive du club. Les rouges et bleus vont, évidemment, continuer à aller chercher des grands noms, c’est l’ADN du club. Mais désormais, ils vont également chercher à recruter des jeunes à fort potentiel, des noms moins clinquants mais des joueurs de collectif pour se munir d’un effectif enfin cohérent.

Avec Campos, qui connait également très bien le marché des jeunes joueurs, le centre de formation devrait aussi être impacté. Que ce soit dans le recrutement, comme dans l’organigramme et les méthodes de travail.

Enfin, le portugais va devoir faire jouer son réseau pour dégraisser. Le PSG possède aujourd’hui un trop gros effectif et déséquilibré. Dans cette tâche, il sera accompagné, officieusement, par Antero Henrique, qui a gardé d’excellentes relations avec les dirigeants qataris, au point d’être aujourd’hui, directeur sportif de la Qatar Stars League, où il s’occupe notamment du recrutement des joueurs et entraîneurs étrangers.

Le club de la capitale entame un nouveau virage à un an de son entrée dans son nouveau centre d’entrainement de Poissy. L’intersaison s’annonce mouvementée avec une prochaine étape primordiale : le choix du nouvel entraîneur. D’après Le Parisien, Ruben Amorim, actuel coach du Sporting, et beau-frère d’Antero Henrique serait la priorité, mais le nom de Sergio Conceiçao est également évoqué.

crédit photo : le10sport.com

Paris United

GRATUIT
VOIR