à la uneAvant matchConférence de presseInterviewsL'équipe

Ligue des Champions / PSG v Leipzig – Thomas Tuchel : « C’est une finale et on doit montrer que nous sommes capables de gagner un match difficile comme celui-là »

Les Parisiens joueront demain soir à 21h leur quatrième match en phase de poules de la Ligue des champions. Une rencontre qui s’annonce déjà décisive pour le PSG, après sa défaite au match aller en Allemagne 2 buts à 1. Thomas Tuchel n’aura donc pas le droit à l’erreur. À la veille de ce nouveau défi, le coach allemand a répondu aux questions des journalistes au cours de la traditionnelle conférence de presse. 

Pourrait-on voir quatre attaquants devant demain soir, tout en gardant une solidité défensive? 

Thomas Tuchel : « Oui c’est une possibilité. On veut gagner, on doit gagner. C’est une finale pour nous dans le groupe. Je veux qu’on ait plus de courage pour marquer que de peur défensivement. On veut absolument jouer avec courage. On doit aider les joueurs du milieu dans un 4-4-2, ou peut-être qu’on fera la même structure en 4-4-3 qu’on avait à Leipzig et au Portugal. On doit attendre de voir qui est disponible après l’entrainement d’aujourd’hui. »

Avec Kimpembe absent, serez-vous obligé de positionner Marquinhos en défense centrale ?

Tuchel : « Oui c’est nécessaire, je pense que c’est ce qu’on fera

Comment va le moral des joueurs après la défaite de vendredi soir contre Monaco (3-2) ?

Tuchel : « Honnêtement, bien. Cette défaite n’a pas eu un grand impact parce qu’elle était un peu bizarre. On sait avec l’équipe que la défaite vient de notre responsabilité pendant la deuxième mi-temps. Mais ça n’a pas d’impact sur l’état d’esprit dans le vestiaire et pendant les entrainements. On a fait deux entrainements hier et avant-hier, avec un bon état d’esprit, dans une bonne atmosphère et avec beaucoup de qualités. Vendredi, on n’était pas concentrés parce qu’on savait que demain serait un grand match pour nous. C’est peut-être pour ça qu’on a perdu en concentration contre Monaco en deuxième période. Tout le monde est prêt pour un dernier entrainement, on a confiance en notre jeu.»

Avez-vous reçu des garanties quant à votre pour le futur en cas de défaite demain ? 

Tuchel : « Non ce n’est pas nécessaire. Si c’était le cas, ça me rendrait moins confiant qu’actuellement.»

Mbappé est-il affecté par sa disette offensive en Ligue des Champions ?

Tuchel : « Bien sûr, nous sommes affectés si Mbappé ou Ney ne marquent pas. J’espère qu’ils pourront marquer demain, on a besoin d’une grande performance de Kylian. J’ai l’impression qu’il est là. Il fait tout pour être prêt, pour être décisif. Il a joué avec la France et contre Monaco. Demain ça sera le moment pour lui et Neymar d’être décisifs. »

Les matchs décisifs accumulés la saison passée ont-ils fait mûrir le groupe ? 

Tuchel : « Beaucoup de joueurs qui ont joué contre Dortmund ou au Portugal nous manquent surtout ceux avec cette expérience. Maintenant, on a créé un autre groupe, il manque des joueurs comme Kimpembe, habitués à jouer des matchs comme ça. C’est notre situation mais on en a parlé avec l’équipe et on a le droit d’être positifs parce qu’on a fait des grands matchs contre Dortmund ou Liverpool, et d’autres décisifs au Portugal donc on peut avoir confiance en nous. Il y a des joueurs comme Juan Bernat, Thilo Kehrer ou Presnel Kimpembe qui nous manquent, ces joueurs qui ont été sur le terrain dans les matchs décisifs ne seront pas là demain. On doit créer encore, on doit gagner de la confiance , chaque minute, chaque challenge compte. C’est une finale et on doit montrer que nous sommes capables de gagner un match difficile comme celui-là. »

Est-ce que Neymar est revenu à 100% de ses possibilités physiques ? Le sentez-vous prêt à lancer sa saison ? 

Tuchel : « Oui, on a besoin de lui et c’est nécessaire qu’il joue car il a la capacité, la confiance, la qualité et l’expérience. C’est un joueur clé pour nous. Est-ce qu’il est dans ses meilleures capacités ou son meilleur état ? Non, ce n’est pas possible, mais il va commencer demain et il peut gérer les matchs comme celui-là, physiquement et mentalement. J’espère qu’on l’aidera et travaillera pour lui, qu’il ne sera pas tout seul. »

Paris United

GRATUIT
VOIR