pochettino psg
Photo : Mauricio Pochettino en conférence de presse le 14 octobre 2021.
à la uneArticleAvant matchCompétitionsConférence de presseDirigeants & Staff

Ligue 1 / Conférence de presse de Mauricio Pochettino avant PSG – Angers

Demain (21h) annonce la reprise de la Ligue 1 après une trêve internationale de deux semaines. Un retour complexe pour Mauricio Pochettino qui devra composer son équipe sans ses joueurs sud-américains, restés avec leurs sélections respectives pour jouer cette nuit des matchs de qualification à la Coupe du Monde 2022. C’est dans ce contexte particulier, à la veille de la rencontre au Parc des Princes entre le PSG et Angers SCO, que l’entraineur parisien s’est exprimé en conférence de presse. 

 

Juan Bernat est-il apte à jouer demain ?

Mauricio Pochettino : «Il s’entraine bien, il est depuis 15 jours avec le groupe. Il y a une possibilité qu’il soit convoqué demain. »

Avez-vous la conviction que Sergio Ramos va retrouver l’intégralité de ses moyens physiques ? Comment vit-il la situation ?

Pochettino : «Je ne doute pas qu’il pourra retrouver son meilleur niveau. Pour un sportif, ce n’est pas une situation agréable de ne pas pouvoir s’entrainer avec ses coéquipier, ni d’avoir la possibilité de jouer. Il est fort, et a le soutien de tout le staff pour l’aider a passer ce moment-là. »

Maintenant que Colin Dagba est revenu, sera-t-il la doublure naturelle de Hakimi ? Quel autre joueur peut jouer a ce poste ?

Pochettino : «Colin est en train de récupérer, c’est un joueur qui a montre de bonnes performances l’année dernière , comme contre le Bayern en Ligue des Champions. C’est un jeune joueur avec beaucoup de potentiel et on compte sur lui. À ce poste, on peut aussi citer Nathan Bitumazala qui vient du centre de formation, et Thilo Kehrer. »

Vous avez subi la première défaite de la saison avant la trêve, qu’avez-vous dit aux joueurs après la rencontre ?

Pochettino : «Le groupe n’est pas encore au complet, et après le match, ils sont tous partis avec leurs sélections, donc il n’y pas eu de discussions avec tous les joueurs.  Mais on en a parlé avec ceux qui sont revenus. Il faut analyser les défaites, ça a été un accident pour nous et la déception d’une défaite est toujours grande pour un club comme le PSG. Les joueurs sont les premiers conscients de ne pas avoir fait un bon match.»

Certains de vos internationaux vont jouer cette nuit. Ce calendrier parait dingue, peut-il fausser l’équilibre de la Ligue 1 ?

Pochettino : «Nous vivons une période affectée par la COVID-19 et nous devons nous adapter. Nous ne sommes pas d’accord, nous sommes frustrés de ne pas avoir nos joueurs disponibles mais la situation est comme ça. Nous devons travailler avec les fédérations pour que dans le futur ce type de situation n’affecte pas nos chances dans la compétition. Nous n’avons pas d’excuse car nous avons un effectif important et je n’ai pas de doute que demain, on jouera de la meilleure façon possible. »

Comment avez-vous pris les déclarations de Neymar sur son mal-être ?

Pochettino : « Comme je l’ai expliqué hier en Espagne, Ney est un homme sincère qui exprime rapidement ses sentiments mais je crois qu’il faut prendre les choses dans leurs contextes. Il a une grande force mentale, il est sous les feux des projecteurs depuis son jeune âge. Mais il aime le football et je suis sûr qu’il jouera  encore pendant de nombreuses années. »

La santé mentale est une dimension de plus en plus importante dans le sport de haut niveau, La prenez-vous en compte ?

Pochettino : «Cela existe dans le sport de haut niveau, et en tant que staff technique on doit connaitre les moyens pour pouvoir aider nos joueurs. Mais je n’aime pas parler de ça d’une façon si banale, c’est un sujet très important. On doit s’occuper de la partie physique mais aussi mentale de nos joueurs.»

Qu’avez-vous pensé de la performance de Neymar contre Rennes ? Pensez-vous que sa passion pour le foot est toujours intacte ?

Pochettino : «Bien sûr, sa passion pour le foot est toujours intacte, il nous la démontre chaque jour ici. Contre Rennes, c’est la prestation collective n’a pas été bonne.»

Comme contre Rennes, Angers a un jeu rapide en avant, comment avez-vous prévu de les contrer demain ?

Pochettino : «La majorité de nos rivaux jouent bas et essayent de trouver des transitions rapides. Chaque match est différent, ce sera dans un contexte différent de celui de Rennes. On espère être meilleurs  demain pour se générer des occasions.»

On a appris cette nuit la blessure de Navas en sélection, qu’en est-il ? 

Pochettino : «On analysera cela quand il reviendra. mais on est en contact avec lui, il a senti une gêne et est sorti par précaution. On espère que ce ne sera pas grave et qu’il sera à disposition de l’équipe le plus vite possible.»

Paris United

GRATUIT
VOIR