Photo : Conférence de presse de Christophe Galtier avant PSG - Brest
à la uneArticleAvant matchCompétitionsConférence de presseL'équipeLe Club

Galtier : « Pas d’inquiétude sur les prestations de Marquinhos »

Le duo verratti – Vitinha donnent satisfaction depuis le début de saison. N’avez-vous pas peur de trop les utiliser et qu’ils le payent physiquement ?

Je suis très satisfait de l’association de Vitinha et Verratti. Ils ont un grand volume de jeu et c’est techniquement très fort. Oui, si on défend moins ensemble, ils peuvent être en difficulté. On peut aussi imaginer de se retrouver à trois au milieu en début ou en cours de match. Ils ont beaucoup enchainé même si Marco n’a pas joué tous les derniers matchs entièrement. Je ne sais pas encore qui jouera demain.

On a senti les 3 attaquants émoussés à Haïfa. Peut-on imaginer un turn-over et débuteront-ils demain à Lyon ?

Avec du recul et après avoir échangé avec les uns et les autres, je pense que le voyage avec l’avion, deux heures de bus, la chaleur, l’humidité, ça a pesé. On a eu dix minutes intéressantes puis une grosse demi-heure difficile. On a vu une équipe coupée en deux mais aussi des erreurs techniques inhabituelles.

En seconde période, on a eu une équipe moins coupée en deux, en ayant réajusté quelques positions aussi, mais surtout on a eu des offensifs décisifs. C’est tout le paradoxe de cette équipe. Il est vrai qu’on aurait pu être mené 2-0 et on ne sait pas ce qu’aurait été l’issue du match mais on a su l’emporter grâce au trio. On a encore 24H pour décider qui jouera à Lyon et tout le monde veut jouer. C’est un grand rendez-vous.

« Je ne sais pas encore quelle équipe débutera face à Lyon »

Marquinhos semble en difficulté depuis le début de saison. Est-ce dû à l’animation défensive à trois qui le fragilise. Quid du capitanat ?

Jamais je n’ai pensé enlever le brassard à Marquinhos. Ça fait dix ans qu’il est là, il connait le club et le championnat par cœur. Il est irréprochable, il sait quand il doit parler, quand il doit venir me voir pour échanger des points de vue sur le collectif. C’est un très bon relais.

Après, dans le vestiaire, il n’y a pas qu’un seul capitaine : Ramos, Kimpembe, Mbappé, Verratti parlent aussi beaucoup.

Sur ses prestations, je ne partage pas les inquiétudes. C’est un très bon relanceur, il est propre dans le jeu. Quant à sa position dans l’axe, j’ai vu que c’était un débat entre Ramos et Marquinhos, qui doit jouer dans l’axe. La réponse est simple, c’est  parce que je privilégie la vitesse dans l’axe pour couvrir à droite ou à gauche.

Sur le trio offensif, quand deux ou trois défendent, ça va. Quand il n’y en a qu’un, ça ne va plus. Est-ce que vous organisez l’alternance ou vous les laissez s’organiser dans cette alternance ?

Ils ont tous les trois un grand vécu du très haut niveau. Très souvent, je demande aux trois un investissement. Sur les trois, Ney est celui qui a le meilleur repli défensif, la meilleure volonté car il est aussi capable d’être un troisième milieu. Kylian lui permet de maintenir une pression sur la défense adverse. Quant à Messi, c’est un registre différent. Il est toujours très bien placé pour recevoir le ballon. Mais des trois, c’est Neymar qui donne le meilleur équilibre.

Avec votre regard, pensez-vous que Verratti est dans un de ses meilleurs moment ?

Marco, ça fait dix ans qu’il est là. Pour moi, il est l’un des meilleurs en Europe à son poste. Quand Marco n’est pas là, l’équipe n’est plus là même. Dans sa connexion avec les autres, il est incroyable. Il récupère beaucoup de ballons aussi et, aujourd’hui, il est à un niveau exceptionnel.

Ekitike n’a pas eu beaucoup de temps de jeu depuis son arrivée. Où en est-il et votre avis sur le joueur ?

C’est un joueur avec un potentiel incroyable. Il découvre ce qu’est le très haut niveau et il lui a fallu plusieurs séances pour trouver des repères dans le jeu et la connexion avec l’animation offensive. Il est très bon et progresse dans les séances. Il a des fourmis dans les jambes et je lui ai dit que son heure allait arriver, il faut être patient. Très vite, il aura du temps de jeu.

Paris United

GRATUIT
VOIR