à la uneArticleAvant matchBoard & StaffCompétitionsConférence de presseL'équipeLe Club

Galtier : « Marquinhos a plus de repères à quatre »

En conférence de presse avant Ajaccio – PSG, vendredi soir, Christophe Galtier a confirmé le maintien du système vu face à l’OM. Il a également parlé de Marquinhos et des titis.

Même si tout n’est pas parfait depuis quelques semaines au PSG, il y a un domaine où c’est quand même mieux que la saison dernière : les conférences de presse. À l’inverse de Mauricio Pochettino qui ne disait rien, l’ancien niçois répond aux questions, et même s’il y a toujours une part de communication, c’est bien plus intéressant à écouter.

Ce jeudi, avant Ajaccio – PSG (vendredi 21H), l’entraineur parisien a donc abordé plusieurs sujets. Tout d’abord, il a confirmé le maintien du 4-3-1-2 comme face à l’OM dimanche dernier (1-0). Sûrement à cause des absents (Ramos suspendu, Danilo blessé, et Kimpembe remis mais qui ne sera pas dans le groupe) mais aussi parce qu’il a donné satisfaction.

Comme il l’a rappelé, ça faisait un moment que les partenaires de Donnarumma ne s’étaient pas créés autant de situations. Il a ajouté que, « même si l’OM a fait un bon, Paris aurait dû marquer plus de buts ».

Marquinhos et les titis

Christophe Galtier a ensuite abordé le dossier Marquinhos. Il a reconnu que le brésilien avait souffert depuis le début de saison à cause du changement de système à trois défenseurs axiaux : « il a fallu qu’il assimile un rôle différent de ce qu’il pouvait faire avant, il est maintenant très axial sur le terrain, et dans une défense à trois. Il avait quelques automatismes, et il fallait changer la gestion de la profondeur, il a su avoir une meilleure lecture du jeu et un meilleur positionnement ».

Il a également confirmé que le brésilien était mieux à quatre parce qu’il « a plus de repères et que c’est important d’avoir Verratti devant lui ».

Enfin, il a abordé le cas des titis, notamment Zaïre-Emery et Bitshiabu. Il s’est montré satisfait de leur comportement, de leur investissement mais aussi de leur progrès à l’entrainement. Mais l’entraineur des rouges et bleus confirment que c’est le scénario des matchs qui leur offrira du temps de jeu : « Mais si on pouvait plier nos matchs plus rapidement, évidemment qu’il serait entré pour gagner des minutes et gagner en expérience et prendre la température de ce qu’est un match professionnel en Ligue 1 au PSG ».

Mais surtout, ce que qu’il a confirmé, c’est l’environnement PSG. En début de saison, il avait parlé de rotation, de turnover. Mais on n’a pas vu grand-chose. La raison est simple : Paris doit gagner, être devant et creuser l’écart. C’est qu’il confirme quand il déclare « il y a une telle obligation de résultats que tous les matchs sont difficiles. À Ajaccio, on doit faire un match total, complet, pour l’emporter et maintenir un certain écart sur ceux qui sont derrière nous ».

Avec la coupe du monde qui approche, puis le retour de celle-ci, alors que le staff se demande dans quel état les joueurs vont revenir, l’entraineur parisien veut prendre le large le plus vite possible en tête de la ligue 1 et ça passe par une victoire en corse. Si les parisiens arrivaient à plier le match très vite, Galtier pourrait même offrir du temps de jeu aux jeunes et à son banc. Aux titulaires de jouer.

crédit photo : PSG.fr

Paris United

GRATUIT
VOIR