à la uneCompétitionsConférence de presse

Conférence de presse LDC PSG v Belgrade, NEYMAR : « J’ai toujours été heureux ici aussi bien sur le terrain que dans l’équipe »

La star du PSG s’est présentée mardi en conférence de presse. Il a partagé sa joie d’évoluer à Paris ainsi que sa relation avec Thomas Tuchel.

 

A Liverpool, on a eu le sentiment que les trois attaquants parisiens ont eu du mal à se trouver, comment l’expliquer ?

Bonjour. Il y a eu des difficultés pendant tout le match et pas uniquement au moment de se trouver avec Cavani. Je pense que toute l’équipe cherche des issues quand nous sommes en difficulté. On a quand même fini presque à l’égalité, cela montre la force de notre équipe même si nous n’étions pas en top forme.

 

Ton coach disait que tu n’es pas encore à 100% de tes capacités, comment toi tu te sens ? Comment tu as fait pour retrouver le moral avec une fin de saison compliquée et la Coupe du monde?

Je ne suis pas à 100% de ma forme et personne n’est à 100%. On est au début de la saison, le haut niveau arrive début mars. Moi je suis à la recherche du top niveau à chaque match et chaque entraînement. En ce qui concerne le sourire, pour moi c’est le passé je vais de l’avant. J’ai tout fait pour jouer avec le Brésil et j’ai donné le meilleur de moi-même. Cela fait partie du football et je ne peux pas pleurnicher toute ma vie.

 

Quelles sont les leçons que le PSG doit apprendre pour aller plus loin cette saison?

C’est difficile, il faut toujours être attentif et connecté à chaque instant. Il faut chercher la meilleure version à chaque match. Nous voulons faire un grand PSG.

 

Nous avons observé que pendant les 3 derniers matchs, vous êtes revenu à votre niveau habituel mais il y a eu un changement dans votre manière de jouer. Est ce que c’est un objectif de changer l’organisation du match?

C’est différent, j’ai déjà joué comme ça à Santos. Animer le match, être décisif. Messi joue comme ça à Barcelone. Ma fonction était donc différente, plus verticale, vers le but. Au PSG je joue différemment, j’aime jouer comme ça aussi bien au milieu ou sur le côté. Cela me suffit d’être sur le terrain pour me sentir merveilleux. Nous avons des grands joueurs qui nous aideront dans cette saison.

 

La LDC est très réputée aussi au Brésil, penses-tu que Paqueta serait intéressé de rejoindre l’Europe pour la jouer, en as-tu parlé avec lui ?

Non, je n’ai pas parlé avec Paqueta. C’est un grand joueur, il va le prouver au monde entier.

 

As-tu des paramètres prédéfinis lorsque tu joues ?

Je n’ai pas de paramètres. Notre équipe est une grande équipe, elle tient les principaux joueurs mais s’ils ne montrent pas leur qualités on ne va pas gagner. Chaque jour, il faut s’améliorer. Nous voulons être champions et nous voulons gagner.

 

Beaucoup d’observateurs estiment que tu es différent. Après un an, penses-tu avoir changé ?

Je n’ai rien changé en réalité. J’ai toujours été heureux ici aussi bien sur le terrain que dans l’équipe. J’essaie de m’améliorer chaque jour, chaque match, pour arriver à ma meilleure version.

 

Tu es régulièrement en numéro 10, est ce que c’est toi qui le voulait ? Est-ce la meilleure position pour faire des passes à Cavani et Mbappé ?

Tuchel a préféré me mettre dans cette position en fonction de ce qu’il souhaite sur chaque match. C’est lui qui sait quelle position je dois jouer pour montrer mes meilleures qualités. J’aime les deux positions et j’écouterai toujours la voix du coach.

 

On a l’impression que Thomas Tuchel t’as redonné le sourire, peux-tu nous parler de votre relation ?

C’est vrai qu’il a apporté quelque chose de nouveau au PSG. Depuis notre conversation, l’année dernière, je me suis rendu compte qu’il voulait se montrer sous son meilleur visage et je me suis retrouvé dans cette image. Il est jeune et sait où il veut aller. C’est une grande expérience de travailler avec lui et j’espère qu’il va nous mener à la victoire en LDC.

 

On a croisé la semaine dernière, Ganso, qui parle déjà français. Où en es-tu dans l’apprentissage du français ?

C’est un de mes meilleurs amis. Chaque jour, je plaisante et utilise le français mais je ne suis pas encore parfait.

 

Vous avez été critiqué pour votre travail défensif à Liverpool, c’était une consigne du coach ?

Je n’aime pas aborder les tactiques et ce que le coach nous demande de faire sur le terrain. C’est à lui d’y répondre, il sait ce qu’il m’a demandé. Il faut respecter les consignes de notre entraîneur.

Yasmine Muffoletto

Paris United

GRATUIT
VOIR