à la uneConférence de presse

Conférence de presse de Thomas Tuchel avant Pontivy v PSG : “J’ai besoin de joueurs au milieu de terrain”

Première conférence de presse de l’année pour l’entraîneur du PSG Thomas Tuchel. Demain ses hommes débutent leur aventure en Coupe de France. Pour ce 32ème de finale, le Paris Saint-Germain affrontera le club du GSI Pontivy, équipe de Nationale 3. En cas de victoire, le club de la capitale égalera le nombre de victoires consécutives en Coupe de France soit 25.

Le groupe a repris l’entraînement, comment se sentent  les joueurs et comment appréhendez-vous le match ?

«On s’est entraîné tard dans la journée, c’était à mon avis nécessaire car on s’est bien reposé durant les vacances. Hier, on a commencé l’entraînement dans un bon état d’esprit. Tout le monde était content de se retrouver. Il était important pour nous , le club, les supporters de faire deux entraînements sérieux. Même si Jesé c’est un peu blessé.»

C’est le retour de vacances, certains joueurs sont revenus plus tard sauf Thiago Silva. Et est-ce que Neymar sera présent demain ?

«Oui, certains joueurs sont arrivés plus tard comme Edinson Cavani. C’était ma décision, il reviendra le 7 janvier. Marquinhos a beaucoup joué durant cette première partie de saison, avec nous et son équipe nationale. Il avait donc besoin de plus de repos. Pour Verratti et Di Maria c’est différent car ce sont pour des raisons personnelles. Neymar est parti en avance en vacances, c’était notre décision de le faire revenir le 4 janvier et j’en suis très content. C’est nécessaire. Je suis fier de ses décisions.»

Quel est l’état physique de vos joueurs ?

«Ils se sont entraînés chez eux mais ils ne sont pas à 100%. Chaque entraînement et match nous servirons pour regagner de l’intensité et être prêts pour débuter correctement cette année. Je suis content car tout le monde a travaillé chez lui. On va avoir 17 matchs, un tous les trois jours donc ca va être dur.»

Kurzawa est-il prêt à jouer ? Et Silva et Neymar sont-ils disponibles demain ?

«Oui, Kurzawa est prêt, il s’est entraîné avec nous. Il était sur le banc à Orléans, ce n’était pas le moment de le faire jouer car le terrain était compliqué. Mais maintenant il est prêt et tout peut arriver. Même chose pour Silva et Neymar ils peuvent jouer demain.»

Allez-vous choisir vos matchs avec votre calendrier ?

«Il faut arrêter de parler de Manchester United, on prend un match après l’autre.

Chaque match nous servira dans notre préparation pour Manchester et pour les autres rencontres. On doit utiliser de manière intelligente les joueurs, car on a un rythme d’un match tous les trois jours. Ca va être compliqué donc on ménagera des joueurs. En espérant que personne ne se blesse et surtout on doit impliquer tous les joueurs.»

Vous avez appris le français rapidement. Face à vos joueurs, vous parlez dans quelle langue dans les moments importants ?

«Je parle en français, nous sommes en France, nous travaillons pour le PSG. La majorité des joueurs parlent français. Quelques fois je parle anglais mais c’est rare. Je ne parle ni l’espagnol, ni le portugais, ni l’italien.»

Pour le mercato, les deux joueurs d’Amsterdam, Frenkie de Jong et De Ligt peuvent-ils arriver dès cet hiver ?

«Je ne parlerai pas d’eux car ce ne sont pas nos joueurs; même si le mercato est important pour nous.»

Concernant Adrien Rabiot, il a repris l’entraînement et nous savons qu’il va partir. Comment faites-vous pour le gérer ?

«Ce n’est pas facile, mais il doit être professionnel et nous aussi : le vestiaire, le staff. Ce n’est pas la première fois que des joueurs sont dans ce genre de situation dans un vestiaire et je suis convaincu qu’il peut rester professionnel car il a toujours été très professionnel jusque-là  et j’attends ça d’Adri. Le mercato est compliqué  mais on doit attendre car tout peut arriver.

Il est notre joueur donc il est dans la vie du vestiaire.»

Comment prépare-t-on par un match comme celui de demain ?  On le prépare comme les autres rencontres ?

«Non, car après le tirage au sort, ils n’ont pas joué et c’est difficile de trouver des images. C’est une équipe de 5ème division, nous sommes favoris, nous voulons gagner, jouer sérieusement. Ca ne sera pas comme les autres matchs mais j’attends de mes joueurs qu’ils le préparent pour gagner, on joue pour le PSG !»

Quelles sont les pistes pour le mercato ? Par exemple celle de votre ancien joueur Julian Weigl ?

«Je peux donner mon avis à mes dirigeants, mais je ne suis pas décisionnaire pour le mercato. Mon avis est clair, j’ai besoin de joueurs au milieu de terrain. Mais on doit attendre.»

Propos reccueillis par Pierre Vaisques

Paris United

GRATUIT
VOIR