à la uneActualités du ClubAvant matchConférence de presse

Conférence de presse de Thomas Tuchel avant Nantes v PSG : « Sans préparation, tous les joueurs sont fragiles »

Pour la 9ème journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain se déplacera samedi soir (21h) au Stade de la Beaujoire pour y affronter le FC Nantes. À la veille de la rencontre, Thomas Tuchel a répondu aux questions des journalistes en conférence de presse, et a donné quelques indications concernant les blessures et les retours de ses joueurs. 

La bonne intégration de Moise Kean

Thomas Tuchel : « La meilleure chose pour s’intégrer pour un attaquant c’est de marquer, c’est ce qu’il a fait. Pour moi le plus important c’est qu’il continue a mettre de l’intensité, il a une capacité physique et peut influencer notre jeu. Il doit absolument continuer comme ça. »

Continuer avec la doublette Danilo- Kimpembe ou faire rejouer Kehrer ?

Tuchel : « Thilo Kehrer n’a fait qu’un seul entrainement avant le match, on prend des risques. Il y a de la concurrence à chaque poste, et Thilo est un concurrent pour Florenzi et Pereira. On a besoin de Thilo avec sa capacité physique, sa vitesse, sa force pour gagner des duels. Pour nous, il était un joueur clé l’année dernière, il nous a beaucoup manqué. Je ne peux pas dire où il jouera mais je suis sûr qu’on a besoin de chaque joueur de qualité. Je suis très content qu’il soit la. On a quelques joueurs qui jouent pour nous qu’avec un seul entrainement, c’est aussi le cas pour Gana Gueye, et c’est un risque, mais on doit le gérer car on continue à jouer tous les trois jours, on a besoin de tous les joueurs.  »

Comment s’organiser à l’entrainement avec un tel calendrier ? Surpris par l’intégration rapide de Kean ? 

Tuchel : « Il y a une grande corrélation entre préparation, performance, et phase de repos. Les meilleurs joueurs jouent pour leur pays, ils jouent pendant la trêve, ils ont des voyages… Et pour moi c’est trop, parce qu’on n’a pas de phase pour récupérer, on n’a pas de phase de repos. Sans préparation, tous les joueurs sont fragiles. On va chercher des solutions, on va les trouver, je l’espère. On est rentrés hier pendant la nuit, c’est le deuxième jour après match, et c’est le jour où il y a le plus de risque d’être blessé donc on ne fait presque rien, on fait de la récupération, on fait un entrainement avec des joueurs qui n’ont pas joué mardi, et demain on prend l’avion et on jouera un nouveau match de Ligue 1. Chaque match, on perd des joueurs. C’est dangereux pour les joueurs. Pour Moise il peut jouer comme un deuxième attaquant, c’est peut-être son meilleur poste. Il peut jouer à gauche, à droite et au milieu. »

À propos de la blessure de Neymar

Tuchel : « On est triste que Ney soit blessé, il a une petite blessure mais il reviendra après la trêve. Je ne pense pas que ce soit possible qu’il joue avec la Sélection. S’il joue tous les matchs, c’est qu’il n’est pas blessé, mais il l’est. L’information pour moi c’est qu’il revient après la trêve internationale. »

Nouvelles de Paredes, Verratti et Icardi

Tuchel : « Si on voit l’un d’eux contre Leipzig on devra accepter qu’il ne rejoue qu’avec un seul entrainement. Est-ce qu’il est prêt pour jouer un match de Ligue des Champions ? Normalement, je dirais non. Mais dans une situation comme celle-ci, il jouera peut-être. On entre dans un cercle où on prend des risques, ça continue. J’espère vraiment que Mauro Icardi et Leo Paredes seront avec nous à l’entrainement lundi. Pour Marco Verratti je pense que ça sera plus long. Pour Draxler, un minimum de 4 semaines et pour Ney, il reviendra après la trêve. »

À propos du nouveau confinement entré en vigueur la nuit dernière

Tuchel : « Pour la vie quotidienne de chacun, parce que nous sommes aussi des humains et pas seulement des joueurs pros, c’est un grand changement pour tout le monde et nous sommes inquiets, comme tout le monde. C’est notre défi, notre responsabilité de s’adapter à toutes les règles. On a confiance en Monsieur Macron et Madame Merkel, on doit faire ça ensemble, on va accepter toutes les règles et on va s’adapter. On a beaucoup de tests ici, c’est presque une habitude d’avoir quelque chose dans mon nez presque chaque matin ! »

Critiques par rapport au niveau de jeu de l’équipe 

Tuchel : « Il y a des phases où les choses sont plus difficiles et nous sommes clairement dans une phase comme cela. On doit retrouver notre meilleure façon de jouer. Je suis d’accord, ce ne sont pas les matchs les plus spectaculaires, au meilleur niveau, oui, mais il y a des choses positives, nous sommes capables de gagner les matchs extérieurs ou à domicile. On essaye tous, on va pousser, on ne va jamais arrêter d’essayer de s’améliorer. Je n’ai aucune idée de qui peut jouer demain, comment on peut composer un onze titulaire. C’est difficile de trouver un déclic. »

Les joueurs de formation peuvent-ils prendre une place plus importante dans cette période où les pros sont fatigués ? 

Tuchel : « Oui, s’il y a des occasions je dois les prendre. Le plus important c’est la mentalité, en plus de la qualité. Il y a beaucoup d’occasions mais il ne faut pas qu’ils attendent. Ça ne sera jamais suffisant d’attendre, ils doivent combattre pour chaque minute dans une équipe comme cela. Ils doivent prouver pendant les entrainements. »

Responsabilité pendant ce reconfinement 

Tuchel : « Je comprends cette situation et c’est un grand privilège de pouvoir travailler dans cette phase, mais je n’ai pas de responsabilités, et si demain la décision est de ne pas jouer, on ne joue pas. »

Paris United

GRATUIT
VOIR