à la uneConférence de presseL'équipe

Conférence de presse de Thomas Tuchel avant Montpellier-PSG : « Notre niveau de jeu n’est pas au top »

Pour le compte de la 17ème journée de Ligue 1, et après une prestation insipide face à Nantes, le PSG ira défier Montpellier (samedi 17h30, Canal +). En terres héraultaises, les Parisiens auront tout intérêt à retrouver leur motivation face à un adversaire invaincu depuis cinq matches et qui pointe à deux points du podium.

L’effectif disponible

« Marco Verratti est toujours indisponible, ainsi que Ander Herrera. Mis à part un doute pour Idrissa Gueye pour lequel nous attendons le feu vert médical, tout le reste de notre effectif est prêt à jouer. »

L’adversaire

« Montpellier, c’est une équipe très forte, très costaude, qui joue de manière très compacte. Ils aiment et savent jouer long, au profit de leurs attaquants, qui sont très agressifs offensivement. Cette équipe est capable de mettre beaucoup d’intensité et de provocation dans son jeu. Nous devrons donc relever plusieurs challenges dans ce match, individuellement et collectivement. Ils jouent souvent en 5-3-2, ils sont très homogènes au niveau de leur bloc, c’est un nouveau défi pour nous. »

La confiance

« Nous sommes dans une phase où nous notre niveau de jeu n’est pas au top, en effet. Nous ne sommes pas satisfaits de nous en ce moment mais cependant l’équipe continue de gagner. Il faut savoir l’accepter. C’est plus difficile pour nous en ce moment de se créer des occasions, de jouer plus fluide, ça peut arriver, et il y a bien sûr des raisons à cela. Je pense que nous devons amener de nouvelles idées, nous y réfléchissons et allons le partager avec l’équipe d’abord.  Il faut savoir regarder le positif, pour continuer vers nos objectifs. Je reste très positif car je connais mon effectif. Nous avons un effectif de 23 joueurs avec beaucoup de qualités, et nous sommes capables de mettre beaucoup d’intensité, je le sais. Aujourd’hui la concurrence est là, et je peux vous dire qu’elle est présente à chaque entrainement. Il nous faut prolonger cette intensité dans chacun de nos matches, en tenant compte de l’état de forme de chacun, des absences de l’un ou l’autre. Hier par exemple, nous avons fait une séance d’un niveau exceptionnel, avec ceux qui n’ont pas joué, ceux qui étaient titulaires ou sur le banc. Ce n’est pas un problème de mentalité, c’est plutôt un problème de confiance. »

La hiérarchie dans l’effectif

« La hiérarchie ça ne veut rien dire, les choix peuvent changer toutes les semaines en fonction des performances de chacun. La composition de l’équipe dépend également de nos choix tactiques, et en effet si nous devions jouer avec un seul attaquant, ce serait compliqué avec nos 3 avant-centres qui sont de top niveau. »

Le calendrier de la reprise

« Cela dépendra du tirage au sort et de la date du match de coupe. Nous savons maintenant que nous jouerons notre match en retard contre Monaco le 15 janvier, donc en effet il faudra être prêt très tôt en janvier. »

Le milieu de terrain

« Marco Verratti est un joueur clé. Bien-sûr que son absence pèse sur nos performances. Son attitude, son état d’esprit, l’énergie qu’il déploie, sa personnalité, tout cela nous amène beaucoup de confiance quand il est parmi nous en match. Marco a énormément d’influence sur notre qualité de jeu, donc il nous manque beaucoup en ce moment c’est évident. Physiquement nous devons cependant être très attentifs avec lui, comme c’est le cas depuis le match de Madrid ou il a beaucoup donné. On le laisse revenir à 100% et nous espérons tous pouvoir compter sur lui contre Galatasaray. Leandro Paredes aura sa chance, comme tous les autres. »

Style de jeu

« Nous nous sommes habitués à jouer avec beaucoup de possession, de fluidité. Mais dernièrement nous faisons énormément d’erreurs pour pouvoir prétendre à jouer ainsi. C’est un constat aujourd’hui, c’est la réalité. Il nous faut retrouver tout ce qui fait notre force, pour toucher rapidement nos joueurs offensifs, et retrouver les moyens de produire à nouveau du spectacle, car c’est aussi ça le style du PSG. »

Face à Nantes, nous avons manqué de beaucoup trop de choses, à l’image du duo Neymar-Mbappé. Ces deux-là n’avaient pas joué ensemble depuis longtemps, il faut leur laisser du temps. Il y a aussi les joueurs qui ont beaucoup donné dernièrement, y compris en sélection nationale. A nous d’analyser tout cela. Pour moi, cette mauvaise passe au niveau de la qualité de jeu est la conséquence d’un ensemble de chose,  et il ne faut pas nous juger sur un match. Je suis convaincu que nous allons retrouver notre état d’esprit, et ce match face à Montpellier peut être le bienvenu pour cela. »

Sources et images : psg.fr

Paris United

GRATUIT
VOIR