à la uneConférence de presse

Conférence de presse de Thomas Tuchel avant le déplacement à Dijon : « Je me sens mal. Tout l’équipe se sent mal. Nous sommes tristes après mercredi. »

Avant le déplacement à Dijon, Thomas Tuchel est revenu sur la défaite face à Manchester United lors du huitième de finale retour de la Ligue des champions.

Les blessés

« Edinson Cavani a fait un entraînement individuel. Il n’est pas disponible pour demain face à Dijon. C’est trop risqué. C’est également trop tôt pour N’Soki. Dani Alves est suspendu et Draxler est blessé pour quelques semaines. Leandro n’est pas qualifié. »

L’état d’esprit

« Je me sens mal. Tout l’équipe se sent mal. Nous sommes tristes après mercredi. On a parlé ensemble. C’était bien de voir de la qualité pendant l’entraînement, c’était exceptionnelle hier. Ce n’était pas le même état d’esprit qu’avant Manchester. C’était un pas en avant. On veut continuer. On doit continuer à aider les joueurs à gérer cette situation. Le meilleur remède est de jouer encore. »

Rester longtemps au PSG

« Oui, j’ai un contrat et je veux rester longtemps. Je veux grandir et avoir du succès avec le club. C’est mon but. C’est très clair. »

 

La défaite à Manchester

« Pour moi, c’est un accident, il n’y a pas d’explication. On a contrôlé le match. Pour ce genre de match (match retour de qualification), ce n’est pas nécessaire de jouer le meilleur match. C’est seulement nécessaire de contrôler. Mais on a fait deux erreurs individuelles incroyables. Et à la fin, il y a eu une grande erreur de l’arbitre d’utiliser le VAR. On a joué avec de la tension, avec de plus en plus de doutes au fur et à mesure de la rencontre. C’est normal. Ce n’est pas un match où tu te sens à l’aise. C’est normal de se sentir tendu. A 1-0, notre réaction était très bonne. On a beaucoup d’occasions de marquer le 2ème et le 3ème but. Tout le monde voulait montrer que les choses sont différentes cette saison. C’était un moment clé, pour grandir et pour laisser des doutes derrière nous. Mais dans ce moment, nous n’avons pas été capables de faire ce pas. Maintenant c’est très important de ne pas faire d’analyse trop hâtive. C’est possible que ce soit un accident, même si je sais que beaucoup vont dire qu’il y a beaucoup d’accidents. Manchester United n’a pas touché le ballon dans notre surface de toute la deuxième mi-temps. Quelques fois il faut savoir accepter que ce soit un accident. »

 

La vidéo de Kimpembe

« Pour moi, le dernier entraînement était trop tendu et trop sérieux. Ce n’était pas le même atmosphère qu’avant Belgrade ou Manchester au match aller. Mon sentiment est l’inverse de Presnel (il fait référence aux propos de Presnel KIMPEMBE concernant la suffisance). Nous sommes restés concentrés entre les deux matchs, nous avions faim de victoire face à Caen. Ce n’est pas mon avis mais s’il parle pour lui, s’il se pensait plus confortable c’est que c’est à lui de changer. »

 

La défaite amer

« J’étais confiant car il y a des gars comme Dani Alves, Gigi Buffon, qui sont habitués à ce niveau et à montrer de la performance à ce niveau. Quelque fois, la seule solution pour passer un obstacle, c’est de le surmonter. Ça ne sert à rient de parler avant. Pour moi, c’est triste et très dur car je peux sentir que c’était le moment pour grandir et laisser les doutes derrière nous pour les joueurs, les supporters et le club. J’étais en confiance car l’atmosphère était bonne entre les deux matchs. C’était un moment clé. Quelque fois, on a besoin de chance pour surmonter cet obstacle et grandir. On contrôlé le match, nous n’avons pas subit de phase de pression, il n’y a pas eu de corners pour Man U, si tu regardes les statistiques, les buts attendus (expected goals) ce n’est pas possible de perdre ce match 3-1. »

 

Le CUP à l’entrainement au Parc des Princes

« Je comprends les supporters. Ils se sentent mal, ils sont en colères, ils sont tristes. Mais ils doivent comprendre que ce n’est pas possible d’être plus mal, plus triste et plus en colère que nous. Nous les respectons totalement, nous avons fait un grand match ensemble à Old Trafford. Mais c’était la même équipe composée des mêmes gars. Ce n’était pas le moment pour montrer la colère et le doute. »

 

Le match à Caen et Marseille

« C’est l’essence du sport d’avaler des choses dur à avaler et de continuer. Maintenant l’équipe, le staff et moi nous avons l’occasion de réagir comme des champions. On ne gagnera pas la Ligue des Champions cette saison mais c’est l’occasion de prouver que nous pouvons réagir comme des champions. C’est le défi et le devoir du staff et moi. C’est notre devoir d’aider les joueurs et de les pousser. »

Paris United

GRATUIT
VOIR