à la uneConférence de presseLe Club

Conférence de presse de Thomas Tuchel avant Bordeaux-PSG : « Un défi difficile nous attend »

Le Paris Saint-Germain se déplace ce samedi sur la pelouse des Girondins de Bordeaux. Les Franciliens devront réagir après leur défaite face à Reims. Avant la rencontre, Thomas Tuchel s’est exprimé devant la presse. 

Comment abordez-vous ce match face à Bordeaux après la défaite face à Reims ? 

T. T : « On va jouer Bordeaux après seulement 3 jours entre les 2 matchs, c’est comme ça. On peut s’adapter, on a de la qualité. Beaucoup de joueurs sont normalement capables de jouer avec de l’intensité. C’est toujours compliqué après une défaite pour le mental. Ce sera un défi difficile demain. Bordeaux fait une bonne saison, ils jouent avec beaucoup de confiance. »

Marquinhos est le deuxième capitaine de l’équipe. Il préfère jouer dans l’axe mais est très performant au milieu. Que pouvez-vous dire sur lui ? 

T. T : « Je ne peux dire que du bien de lui. Il est exceptionnel, très poli, humble et fiable. C’est un joueur absolument top. Pour moi, il peut arriver au meilleur niveau. Ce sera l’un des meilleurs joueurs du monde. Il a un bon état d’esprit. Il n’a pas de limites pour moi. Il peut jouer partout. Il est super important pour nous. »

Comment allez-vous faire quand tous vos attaquants seront de retour ? 

T. T : « Pour moi, il faut s’adapter à la situation et à l’adversaire. On a la possibilité de rester en 4-3-3. Demain, Kylian pourra jouer. On n’a pas beaucoup de solutions non plus. Choupo est out. Il est nécessaire qu’on ait enfin tout le monde. On a aussi la possibilité de jouer en 4-2-3-1. On l’a fait contre Toulouse et Strasbourg. »

Depuis quelques matchs, comment juger-vous Sarabia ? Il n’a pas été beaucoup impliqué sur les actions parisiennes. 

T. T : « Oui c’est normal. Il s’adapte toujours à notre style et à ses coéquipiers. Il y a eu beaucoup de changements. Je ne suis pas inquiet. Il donne tout. Il donne de l’intensité et est toujours capable de faire des courses offensives et agressives. Nous devons aussi nous adapter à son style. C’est une petite phase pas trop facile pour lui et pour nous. Mais j’ai l’impression qu’il est patient. J’ai confiance en lui. Cela va venir. »

Kimpembe est de retour en forme. Qu’en pensez-vous ?

T.T : « Je suis très content de lui. Il a travaillé vraiment dur pour être avec nous. C’était un grand défi pour lui. Il fallait être patient. Il a été très sérieux. Il a tout fait bien. C’est sa récompense maintenant. Il est totalement fit. Il peut répondre présent dans les grands matchs. J’ai confiance en lui. Il donne de l’énergie dans notre jeu. »

L’association entre Kylian Mbappé et Neymar sera-t-elle la clé de la réussite du PSG ?

T. T : « Je suis convaincu qu’ils sont la clé pour nous. Ce sont des gars avec une qualité extra. Ils sont décisifs pour nous. Mais Kylian a été blessé. On ne peut pas attendre trop de lui. Il a beaucoup travaillé. Il a de la confiance. On doit rester patient avec lui. Il est dans le groupe, mais ce ne sera pas possible pour lui de jouer 90 minutes. Il aidera parce que c’est Kylian. Il aime jouer avec Neymar. Cela donne de la confiance. »

Il y avait beaucoup de changements face à Reims ? Allez-vous plus sérieusement réfléchir la prochaine fois quant aux remplaçants qui n’ont pas répondu présents ? 

T. T : « Je dois faire des choix. J’ai fait mes choix. Il y avait beaucoup de changements. Nous n’avons pas fait un bon match. Je le savais que ça pouvait arriver. Mais Reims a fait un  bon match. On a manqué d’intensité. J’étais surpris. On voulait de l’intensité. On a respecté Reims. C’était le moment pour continuer de donner de l’intensité. On savait que ce serait compliqué. C’est une leçon. Je prends la responsabilité. C’était mes choix. Je n’ai pas de regrets. On avait trop de joueurs blessés. Il nous manquait 7 joueurs. »

Le PSG fait moins peur cette saison. Paulo Sousa pense que vous pouvez être battus. Un mot là-dessus ? 

T.T : « C’est notre faute. On a eu 20 points d’avance la saison dernière et après Manchester United, on a perdu notre état d’esprit. Nous n’avions plus que 14 joueurs à un moment. On a perdu notre qualité et depuis, nos adversaires ont plus de confiance. On a perdu 2 fois. On est leader, c’est une vérité. On peut jouer mieux. Nos meilleurs joueurs manquent car ils prennent des risques et s’adaptent. C’est normal qu’après Reims, Bordeaux a plus de confiance. On va faire ce déplacement pour gagner. On verra. »

 

Paris United

GRATUIT
VOIR