à la uneAvant matchConférence de presse

Conférence de presse de Thomas Tuchel après la finale perdue contre Rennes et avant le déplacement à Montpellier

L’ambiance dans les vestiaires après la défaite

L’ambiance était silencieuse, personne n’avait rien à dire. Aujourd’hui je n’ai pas encore vu l’équipe. Concernant les absents, ce sont les mêmes que lors de la finale (Meunier, T. Silva, Kehrer) plus Kylian Mbappé qui est suspendu. 

Le match de demain contre Montpellier

Je m’attends à un match très difficile, ce n’est pas facile pour nous d’enchaîner demain. Je ne sais pas qui pourra jouer de notre côté mais je sais que ça sera un match difficile. Je dois discuter avec l’équipe, il y a encore un entrainement cet après-midi, on prendra des décisions. On doit être prêt demain mais je ne suis pas sûr avec qui et comment. Ce n’est pas normal pour un club comme le PSG.

Votre état d’esprit après la défaite en finale ? Personnellement et vis-à-vis des joueurs

Je suis désolé, je n’en n’ai pas encore parlé avec les joueurs et donc je ne peux pas en parler avec vous ici d’abord. Mais oui, je suis triste. C’est un club avec des ambitions et habitué à gagner. Après la trêve nous avons perdu notre intensité et nous avons eu beaucoup de blessés. C’est difficile de créer de la performance dans ces conditions. C’est vraiment important d’analyser cette situation et les raisons afin de préparer la saison prochaine.

Les propos de Neymar sur les jeunes

Je sais ce que veut dire Ney mais ce n’est pas un sujet à discuter en conférence de presse. C’est quelque chose qu’il faut discuter entre nous et pas en public. Tout ce que je peux dire c’est qu’il y a des joueurs qui aiment gagner et d’autres qui détestent perdre. Tous les joueurs aiment gagner mais il y a peu de joueurs qui détestent perdre. Nous manquons de joueurs qui détestent perdre et qui le montrent chaque jour pour être préparé pour gagner.  Une finale se prépare à l’avance, les matchs se préparent pendant la saison et pas 2, 3 matchs avant ni 2, 3 entraînements avant. Nous manquons de joueurs qui détestent perdre pour élever notre niveau de performance. Point.

Les conséquences des défaites sur l’effectif de l’année prochaine ?

Oui. Nous devons être honnêtes avec nous. Nous avons perdu contre Rennes après avoir mené 2-0. Nous avons perdu contre Manchester après avoir gagné 2-0 à l’aller. J’ai l’impression qu’il nous est difficile de démontrer notre meilleure performance si nous nous sentons trop sûr. Ça c’est une chose mais il y a beaucoup de choses sur lesquelles nous devons réfléchir, à analyser. Il y aura des influences pour notre prochaine saison bien sûr.

Les performances de Colin Dagba

Oui, oui, bien sûr (Dagba plus présent dans la rotation et la concurrence l’année prochaine). Il est super fiable et humble. Il est toujours là et il montre sa qualité. Il est extraordinaire. Il a encore bien joué pendant la finale. Le seul souci avec lui est de faire attention à sa santé. Il a eu beaucoup de problèmes musculaires, nous devons faire attention.

Vous vous êtes-vous sentis en difficulté ou fragilisé ?

Non pas du tout. Je ne me suis pas senti fragilisé. Nous sommes le PSG, tout le monde attend que nous gagnions tout mais ce n’est pas comme ça. Il y a l’objectif de la ligue des champions mais nous devons faire attention. Un club comme la Juventus n’a plus gagné la LDC depuis 21 ans je crois, donc il faut faire attention. Nous avons réalisé des bons matchs cette année lors de matchs avec de la pression. Nous avons eu un bon niveau. Après la défaite à Manchester, nous avons manqué d’intensité et de joueurs (blessures). Cette perte d’intensité n’est pas normale. Nous devons toujours répondre présent. Ce n’est pas à nous de choisir nos matchs, nous devons toujours répondre présent. Je ne sens pas ma position facile mais je ne suis pas naïf.