à la uneAvant matchConférence de presse

Conférence de presse av PSG – Bordeaux : Thomas Tuchel « Nous avons démontré que nous pouvions jouer à un niveau très élevé »

Après une défaite à Lyon et des prolongations face à Villefranche, le PSG est sous le feu des critiques ces derniers temps… Demain soir, le leader du championnat recevra Bordeaux au Parc. Une occasion pour Thomas Tuchel de revenir à un “top niveau” comme il dit si bien. Top niveau indispensable pour se présenter sur la pelouse d’Old Trafford dans seulement 4 jours.

Point sur l’équipe ?

Sauf Neymar, tous les joueurs sont dispos pour demain. Verratti et Kurzawa ont fait l’entraînement hier sans problèmes, ils sont dispos pour demain.

Quel type de match attendez-vous contre Bordeaux ?

On prépare toujours notre match à suivre avec la meilleure approche. Nous ne sous estimons jamais nos adversaires. Bordeaux a beaucoup d’attaquants très rapides, très agressifs. Ils font beaucoup de pressing haut, il faut que nous soyons très concentrés comme d’habitude.

Avec la blessure de Neymar et Verratti, la défaite de Lyon, les problèmes d’arbitrage. Est-ce le meilleur moment pour vous en ce moment ?

C’est pas le meilleur moment en effet… mais il ne faut pas être trop strict ou perdre notre confiance. Nous avons démontré que nous pouvions jouer à un niveau très élevé. Il ne faut pas s’éparpiller ou avoir des doutes, il est nécessaire de rester calmes. Dans chaque saison, il y a des matchs qui sont difficiles, c’est normal.

Pensez-vous parfois à “lâcher” ce match contre Bordeaux pour vous concentrer sur Manchester ?

Non, ce n’est pas possible. Chaque match est important, il faut tout le temps être à 100%. Il ne faut penser à rien d’autre qu’à notre match, c’est notre responsabilité. Et c’est ma responsabilité de protéger les joueurs qui ont beaucoup joué et que nous avons trop utilisé.

Marqui était la clé de votre organisation. Avec l’arrivée de Paredes, va-t-il reprendre son rôle initial ?

Vous avez vu sa passe lors du dernier match ? Si tu joues en défenseur central, ce n’est pas possible de faire une passe comme ça ! Les deux n’ont pas le même profil, ils fonctionnent bien ensemble. Marqui doit rester flexible, il doit jouer à chaque position et il le fait à un niveau incroyable. C’est un joueur clé pour moi.

Verratti présent contre Manchester ? Avez-vous déjà votre équipe en tête ?

Oui, je connais mon dix, pas encore mon onze. Nous devons toujours être flexibles car nous avons un match avant et tout peut arriver. Pour Marco, nous devons essayer demain et nous verrons par la suite. On essaiera déjà pour 45 minutes.

L’ambiance est-elle plus tendue à l’approche d’un match si important ? Y a-t-il un travail supplémentaire à faire ?

Il n’y a pas plus de travail mental à faire. C’est seulement possible d’être prêt à Manchester si nous travaillons chaque jour avec un bon état d’esprit. C’est comme ça que je prépare les grands matchs. Il y a des jours qui sont compliqués pendant une saison mais nous gardons confiance en nous. C’est ça la clé. Il faut vivre ces choses pour s’améliorer en tant qu’équipe. C’est normal que la tension monte chaque jour.

Certains joueurs ont-ils trop joué face à Villefranche ?

Evidemment, c’est mieux pour tous les joueurs de ne pas jouer autant mais nous avons confiance. Si tu es dans le groupe du PSG, tu dois être prêt à chaque occasion. Ceux qui ont joué contre Villefranche joueront aussi contre Bordeaux, ils doivent montrer leurs qualités c’est nécessaire pour le groupe. C’est un match de Ligue 1, on ne peut pas lâcher.

Quel est l’état d’esprit de l’équipe avant Manchester United et Bordeaux ?

C’est toujours comme ça dans les grandes équipes. C’est toujours une motivation de jouer contre un grand club. Nous devons montrer que nous voulons remporter ce match. Il faut que nous restions critiques par rapport à notre performance. Il ne faut pas perdre confiance maintenant. J’attends un match compliqué contre Bordeaux, si nous ne sommes pas dans le match à 100% nous aurons des soucis c’est tout à fait normal. Encore une fois, la seule façon de préparer un gros match et de travailler jour par jour. Nous ne sommes pas stupides, tout le monde pense à Manchester. C’est complètement normal, mais il faut approcher le match sereinement et sans stresser. Mais demain il s’agit de Bordeaux, donc nous restons concentrés sur ce match aussi.