à la uneAprès matchConférence de presseLe mercato

Conférence d’après-match de Tuchel : « On attend Leandro depuis quelques jours et ça fait déjà trop »

Après avoir rapidement évoqué la situation de Neymar et de Leandro Paredes au micro de Canal +, Thomas Tuchel s’est exprimé, comme le veut la tradition, face aux journalistes en conférence de presse. Retranscriptions de morceaux choisis.

Journalistes : Quel a été l’objectif de la soirée ? Remporter le match ou avoir le moins de joueurs blessés ?

Thomas Tuchel : « Bonne question ! J’ai vu les images et cette faute sur Thilo (Kehrer) … c’est un miracle qu’il ne se soit pas blessé ! Nous n’en étions pas sûrs à la fin de la mi-temps, mais il voulait tout de même essayer de rejouer. Nous sommes très heureux, il a eu beaucoup de chance.

Je suis également content car nous sommes capables de montrer une réaction après une première mi-temps très compliquée, contre un adversaire très courageux et qui a joué avec beaucoup de qualité. Nous avons joué notre pire mi-temps : on a manqué de mentalité, d’agressivité … nous n’étions pas ensemble, ni sur l’état d’esprit, ni la vitesse. On a perdu beaucoup de ballons faciles dans notre camp. Pour tout cela, c’était très compliqué.

Mais l’équipe a encore montré une bonne réaction et beaucoup de qualités. La mentalité était complètement différente, il y avait plus d’agressivité. Nous avons pu marquer plusieurs fois grâce à des récupérations très hautes. Je suis content de mes joueurs pour tout cela. »

 

Êtes-vous rassuré de voir que l’équipe puisse quand même marquer quatre buts sans Neymar ?

« Oui. Honnêtement, je suis très heureux de voir que nous sommes capables de marquer beaucoup de buts et avoir beaucoup d’occasions. Je suis également content d’avoir vu mes joueurs travailler ensemble à l’entraînement durant ces deux derniers jours, avec un bon état d’esprit.

Tout le monde est triste de cette situation dans le vestiaire, de voir que Neymar et Verratti n’aient pas joué le match de ce soir. Nous n’aimons pas ça mais il est nécessaire de rester ensemble, de jouer avec qualité et de garder confiance. Nous l’avons montré durant un peu plus de 45 minutes aujourd’hui. »

 

La gravité de la blessure de Neymar et sa durée d’indisponibilité ?

« Les médecins nous on dit d’attendre une semaine voire plus pour être sûrs. Il faudra aussi attendre la réaction de Neymar par rapport à son traitement. […] C’est très compliqué et difficile pour nous, c’est clair. Mais oui, j’espère qu’il (Neymar, ndlr) sera disponible, je ne perds pas confiance. »

 

Vous aviez dit au micro de Canal + que « vous avez cherché Paredes partout », qu’est-ce que cela voulait dire ? Qu’il y a un problème pour le transfert ?

« Je ne sais pas (rires). Nous attendons le joueur, tout le monde me dit que c’est fait. Mais en attendant, il n’est pas là. Cela fait déjà sept jours et je suis inquiet. Nous avons toujours des possibilités, mais on manque de temps. On attend Leandro depuis quelques jours et ça fait déjà trop. Mais comme il n’est pas là, que voulez-vous que je vous dises ? J’ai cherché partout ! (rires) »

L’inquiétude du coach allemand est palpable. Le journaliste qui vient de poser la question demande ensuite « Mais il est arrivé ? » et Thomas Tuchel réagit vivement en s’exclamant : « Il va arriver ?! ». Le coach pensait qu’il s’agissait d’une affirmation. Simple qui pro quo donc. La réponse du tacticien reprend ensuite, après que le journaliste ait reposé la question.

« Eh bien, je l’espère. Tout le monde m’a dit « oui oui oui oui », mais ça commence à faire quelques jours maintenant, mais on il ne nous reste que trois jours (avant la fin du mercato, ndlr). Vous le savez peut-être mieux que moi, mais nous avons des objectifs à atteindre et à protéger dans ce club, protéger notre équipe, notre ambition. Et pour cela, on doit avoir des joueurs. Ce n’est pas une bonne situation. C’était la même chose cet été. Mais c’est encore plus grave maintenant, sans compter les cas de Lass Diarra, Adrien Rabiot, la blessure de Marco Verratti … Qu’est-ce que l’on doit faire pour protéger nos ambitions ? Je ne sais pas. Mais tout n’est pas fini. »

 

La situation de l’équipe

« Je suis responsable de mon équipe et de mes joueurs. J’essaie de faire au mieux avec les joueurs disponibles. J’aime mes joueurs et j’ai confiance en eux. Mais d’un autre côté, on ne peut pas faire de miracles. Nous avons perdu beaucoup de joueurs de qualité et on manque d’un joueur au milieu de terrain depuis plusieurs mois déjà. »

 

Retranscription de Loukman

Propos recueillis par Mouss