à la uneArticleL'équipeLe ClubLes joueurs

Remplaçants: un rôle à jouer

Après avoir eu le luxe de ne jouer que deux matchs en deux semaines, le PSG va retrouver le rythme de deux matchs par semaine. Alors que Pochettino semblait insister avec une équipe type, désormais, les remplaçants vont avoir un rôle à jouer.

Deux rencontres en deux semaines, c’est un rythme que le PSG n’avait plus connu depuis longtemps. Pouvoir faire des vraies séances avec le groupe presque au complet aussi, puisque les seuls moments où cela pouvait arriver étaient lors des rassemblements internationaux mais la plupart des joueurs sont alors en sélection.

Pendant ces deux semaines, Pochettino a pu travailler athlétiquement et tactiquement. Désormais, entre deux matchs, ce sera récupération et séances intenses mais moins poussées. Le plus important étant d’espérer que ces deux semaines auront permis aux joueurs de monter le niveau d’intensité en match.

Du dimanche 31 janvier à 15 heures jusqu’au 10 mars, date du match retour face au Barça, les parisiens vont enchaîner au moins 10 rencontres, peut-être plus s’ils se qualifient en coupe de France.

Depuis son arrivée, l’entraîneur argentin est parti sur l’idée de trouver rapidement son équipe-type et d’insister avec pour que les joueurs acquièrent des automatismes et du rythme. Dorénavant, les joueurs moins utilisés vont avoir un rôle à jouer.

Les remplaçants auront un rôle important à jouer

Dans cette saison plombée par la crise sanitaire, les joueurs ne sont pas en mesure d’enchaîner les rencontres tous les trois jours sur une longue période. Pochettino va donc devoir anticiper et prévoir des matchs où certains « remplaçants » doivent apporter tout en soulageant les titulaires.

On dit souvent que l’on gagne une compétition grâce aux remplaçants. C’est réducteur mais pas totalement faux. Oui, ce sont les grands joueurs, donc titulaires, qui font gagner les matchs. Mais ce qui signifie cet adage, c’est que les remplaçants ont un rôle important à jouer.

Tout d’abord dans une rencontre où ils doivent entrer en jeu sans état d’âme pour apporter un plus à l’équipe. Dans le comportement, ensuite, pour ne pas plomber l’ambiance du groupe. Enfin, parce qu’on doit compter sur eux en cas d’absence d’un titulaire. Tout cela, ça fait aussi partie du travail du coach, qui doit sans cesse trouver des leviers pour que tout le monde reste concerné jusqu’au bout de la saison.

Paris se lance dans une période importante avec le retour de la Ligue des champions. Il n’y a plus qu’à souhaiter que tout le monde ait envie de bien finir cette saison étrange et permettre de ne plus seulement rêver plus grand.

Paris United

GRATUIT
VOIR