à la uneArticleLe ClubLes joueurs

Mbappé, Premier tournant

Kylian Mbappé a vécu une ascension fulgurante. Cette saison, il alterne entre les blessures, les matchs dans lesquels il abuse d’actions individualistes et ceux dans lesquels il est bluffant de facilité. Et si cette saison était un premier tournant dans sa carrière ?

Le problème avec les surdoués, c’est qu’on en attend toujours plus. Et Kylian Mbappé est de ceux-là. Son début de carrière ressemble à un rêve. Il apparaît à Monaco et, dès les premiers matchs, il va profiter de l’euphorie de l’équipe pour exploser immédiatement. Champion de France et demi-finaliste de la Ligue des champions, il s’envole pour Paris. La première saison, il inscrit 17 buts en championnat en 35 apparitions. La saison dernière, il a marqué 33 buts. Entre temps, il est sacré champion du monde avec l’équipe de France lors de la coupe du monde 2018.

Première vraie blessure

Cette année, premier coup d’arrêt. Il connaît sa première blessure musculaire. Arrêté quatre semaines, il va revenir et rechuter. Quand on est jeune et qu’on n’a jamais connu de blessure, c’est compliqué. Il y a l’appréhension de la rechute, le doute sur les sensations (suis-je guéri ? Est-ce dans la tête ?).

Cette blessure lui fait manquer le premier match face au Real mais aussi des matchs avec la sélection. Pour lui qui veut marquer l’histoire, avoir des stats, c’est une perte de temps.

Pour un joueur qui mise beaucoup sur la vitesse, une blessure musculaire à l’ischio-jambier, c’est un problème. Derrière, on modifie souvent sa posture de course, et même les sensations ne sont plus les mêmes.

Modifier son jeu

A son retour, il a vu rattraper le temps perdu. Il a alors abusé des actions individuels, comme face à Bruges, mais aussi face à la Moldavie avec la sélection.

En fait, Mbappé est à un tournant de son apprentissage. Parce que chez les jeunes, sa vitesse, sa puissance faisaient la différence. On l’a donc laissé faire comme il voulait. Et oui, il faisait gagner les matchs, alors pourquoi le changer ? Le problème, c’est que c’est à ce moment de l’apprentissage qu’on travaille sur la compréhension du jeu, la variété, pour éviter d’être un joueur stéréotypé qui ne mise que sur une qualité.

Quand ce n’est pas fait, c’est alors chez les pros qu’on apprend. Et Mbappé est en train d’apprendre. Apprendre que le foot ne se joue pas seul. Apprendre que contre des défenseurs de haut niveau, on ne pousse pas le ballon et c’est réglé. Et il doit apprendre à jouer avec et pour les autres. Respecter le jeu, c’est ça aussi.

Cristiano Ronaldo, qui est aussi son idole, l’a bien compris. À Madrid, il avait compris qu’il avait besoin de Benzema pour être plus performant. Ca veut dire que sans le Français, il aurait été performant, mais avec lui, c’est mieux. Il suffit d’ailleurs de comparer le jeu du Portugais à Manchester puis au Real pour voir qu’il avait évolué.

Mbappé doit donc penser autrement. Oui, il est sûrement capable de marquer 25 à 30 buts à lui tout seul. Mais avec les autres, il en marquera 35 à 40. Parce que si vous jouez avec vos partenaires, quand il faudra vous faire marquer, ils sauront vous rendre la pareille.

Mais surtout, il doit cesser d’être obnubilé par les stats. Oui, dans le football d’aujourd’hui, on ne voit que cela. Mais pour lui qui rêve de ballon d’or, vaut-il mieux marquer 12 buts en Ligue des champions et sortir en huitième ou n’en marque que huit mais gagner la finale ?

L’expérience ce n’est pas l’âge

Le champion du monde français va avoir 21 ans en décembre. C’est très jeune. Mais il a déjà joué plus de 150 matchs de haut niveau. Il n’est donc plus le petit jeune en terme d’expérience. Celle-ci doit lui servir à progresser. Comprendre pourquoi il a raté tel match. Comprendre comment se déplacer, demander les ballons au bon endroit au bon moment en ne misant plus que sur sa vitesse mais en travaillant ses déplacements, son intelligence de jeu. Enfin, et avec le retour programmé de Neymar, il ne doit plus tomber dans ses travers de concours de cours de récré avec le Brésilien.

Kylian Mbappé est à un tournant de sa jeune carrière. Franchir un cap et atteindre les sommets ou rester ce joueur surdoué, qui fera des différences mais avec lequel il restera toujours un goût d’inachevé. Et quand on a son talent, ce serait dommage d’en rester là.

Crédit photo : @Flo_Pernet

Paris United

GRATUIT
VOIR