ArticleInfos Paris U

PSG, la quête de nouveaux sponsors.

« Avec Fly Emirates, il y avait une exclusivité pour le maillot qui s’est achevée et on parle avec d’autres candidats désormais. » C’est en ces termes que le président Nasser Al-Khelaifi a officialisé la fin prochaine de la collaboration entre le PSG et la compagnie aérienne. Un nouveau sponsor maillot est donc recherché.

 

Quel succèdera à Fly Emirates 

Le club cherche à augmenter ses recettes de sponsoring tout en les diversifiants. C’est l’une des principales critiques qui lui est adressée par l’instance européenne, qui estime que le Paris Saint-Germain est trop dépendant de ses partenaires qatariens (QNB, Ooredoo, QTA…).

En août dernier, nous vous faisions part des difficultés pour trouver un accord avec Fly Emirates. On se dirigeait alors vers une fin de partenariat entre la marque émirati et le Paris Saint-Germain . La réunion en avril dernier n’ayant pas été concluante, le club de la capitale a entamé des discussions avec TCL, Total et Total Spring selon nos informations. Le PSG espère obtenir une somme avoisinant les 60 millions d’euros et ne compte pas céder cet espace de visibilité à moindre coût, alors qu’il peut lui rapporter un rentrée supplémentaire intéressante en cette période de menace constance du Fair-Play Financier.

L’accord avec Nike annoncé avant le 30 juin

En revanche, le PSG a eu beaucoup moins de soucis à trouver un accord avec son équipementier historique, Nike. Comme évoqué en novembre, un accord de principe a été trouvé. Et une annonce à ce sujet devrait être intervenir d’ici le 30 juin. Parallèlement, des discussions sont en cours depuis plusieurs semaines avec de nombreux investisseurs étrangers (TCL, Petrobas). La venue de Neymar a changé l’horizon financier du club. Le club veut toujours mettre en place un certain nombre de contrats régionaux en Inde, Indonésie, Bresil et Moyen-Orient, comme le démontre le récent accord trouvé avec Desports Group.

Dans sa quête de revenus supplémentaires, le Paris Saint-Germain connait l’importance de s’allier avec des partenaires d’envergure. Si un accord rapide a été trouvé avec Nike, le club continue donc sa prospection pour trouver le successeur idoine à Fly Emirates.