à la uneActualités du ClubArticleCompétitionsL'équipeLe Club

Dortmund souffre mais bat Gladbach

En l’emportant à Mönchengladbach, Dortmund a enchaîné sa troisième victoire de suite depuis le match face au PSG. Mais ce Dortmund n’est pas imbattable.

C’était un déplacement compliqué, mais le Borussia s’est imposé à Mönchengladbach (1-2) et s’est rapproché du Bayern en tête de la Bundesliga. Pourtant, tout n’a pas été simple pour les joueurs de Lucien Favre.

Pour faire simple, les Jaunes et Noirs se sont imposés grâce à leur efficacité et la bonne entrée de Sancho, mais ils ont souffert pendant une grande partie du match, notamment lors de la première période.

Même s’ils ont mené rapidement sur un joli but de Thorgan Hazard après moins de dix minutes de jeu, on a vu ce qu’il fallait faire pour gêner cette équipe de Dortmund : courir. Ça peut paraître simple ou stupide, mais c’est une chose que le PSG ne fait pas. Quand on parle de courir, on parle d’intensité, de replacements défensifs, mais surtout, on parle de tous les joueurs présents sur le terrain.

Gênés par le pressing de Gladbach

Finalement, c’est grâce à son efficacité que Dortmund va répondre à l’égalisation de Stindl, sur un contre terminé par Hakimi, le meilleur joueur côté Borussia samedi soir.

Alors oui, les Allemands auront du rythme dans les jambes puisque, contrairement aux Parisiens, ils ont joué à quatre jours du match retour. D’ailleurs, Lucien Favre n’a que très peu fait tourner depuis le match aller. Il n’y a que devant, avec le retour de Brandt, que l’entraîneur suisse a alterné entre le joueur allemand, Hazard et Sancho.

Haaland semble tout de même marqué le pas physiquement, tout comme Emre Can, qui a beaucoup enchaîné alors qu’il n’avait plus joué à la Juve au cours des six mois précédents. Derrière, Hummels et Zagadou ont été en difficulté sur le pressing de Gladbach et c’est aussi une autre piste pour bloquer les transitions allemandes. Parce que les partenaires de Bensebaïni n’ont pas hésité à aller chercher leur adversaire très haut pendant plus d’une heure.

Dortmund a montré des lacunes mais s’en est quand même sorti. Mercredi, ce sera plus une question d’état d’esprit, de dépassement de soi que de système. Quand on voit Dortmund gêné par Gladbach, il y a quand même de l’espoir.

 

Crédit photos : bvb.de

Paris United

GRATUIT
VOIR