Article

Dani Alves : « Je crois que c’est un processus de transition qui se passe actuellement au PSG. »

Le latéral droit du PSG Daniel Alves s’est confié au média Brésilien Globo Esporte sur son avenir, le vestiaire ainsi que Neymar.

 

Ses enfants n’aiment pas le football

«  Dieu merci !! Parce que le football est en train de perdre son brillant qui m’a fait vouloir être joueur, être un athlète. Aujourd’hui, le foot est devenu un commerce. Sincèrement, chaque jour qui passe , j’aime de moins en moins ce sport. Prenez l’exemple du match contre le Real Madrid. On a dit que j’avais collé une crotte de nez sur le maillot de Cristiano Ronaldo. C’est moi ou les gens ont trois ans d’âge mental ? C’est d’une stupidité sans limite. Oui, on s’est pris le bec tous les deux mais c’est un fait de match, un coup de chaud sur le moment. Mais cela fait partie du jeu, il n’y a rien de personnel. »

Neymar 

« Les gens pensent que Neymar est une marionnette. Non! Le petit grandit,  il grandit et doit mûrir pour savoir gérer ce type de situations. Ne pas donner la moindre importance à ce type de choses qui blessent,qui nous touchent,le sang bout…On ne doit pas y faire attention. »

Sur le projet du PSG

«  Je crois que c’est un processus de transition qui se passe actuellement au PSG, il n’y a pas de connexion générale dans le club et cela se reflète sur le terrain. J’ai déjà vécu cette situation en Seleção quand il n’y a pas de connexion, ça ne marche pas ! Le PSG est en transformation et va devoir souffrir un peu parce que ce processus sera un peu rude »

La Seleção

« Il y a une très belle connexion ! Pas seulement Tite ! Le processus d’organisation ne vient seulement de Tite ! Il a beaucoup de mérite,mais cela ne vient pas que de lui ! En coulisse, beaucoup de choses sont réalisées. »

Capitaine en Seleção

« Pour ce que la société exige, je dirais que non ! Mais pour ma profession,mon dévouement, le respect que j’ai et pour ce que je fais, je dirais que oui ! Mais , j’insiste,ce n’est pas de l’hypocrisie,ce n’est simplement pas mon objectif.  »

Sur les clans dans le vestiaire  

 « Je crois que les défaites ne sont jamais le fruit du hasard. Les clans ? Aujourd’hui, au PSG, je pense qu’il y a un manque d’alchimie, une connexion générale qui doit faire partie de la transition d’une équipe et qui se reflète sur le terrain. J’ai déjà vécu ce type de problème dans d’autres équipes et en sélection brésilienne. Le PSG vit ce processus mais il est obligé. Le club va souffrir pour le traverser »

 F.B