à la uneArticleDirigeants & StaffL'équipeLe Club

Thomas Tuchel: Une éviction inéluctable

Thomas Tuchel n’est plus l’entraineur du PSG depuis ce matin. Une décision inéluctable par rapport à plusieurs déclarations sur le mercato mais aussi et surtout à cause des mauvais résultats et notamment la défaite face à l’OL.

Cela semblait être dans les tuyaux puis, finalement, tout le monde semblait se diriger vers une séparation en fin de saison au terme de son contrat. On savait aussi que tout pouvait arriver pendant cette trêve comme on l’avait évoqué dans un précédent podcast. Ce matin, coup de théâtre, le PSG annonce la fin de l’aventure Thomas Tuchel dans la capitale.

Quand il arrive au PSG à l’été 2018, tout le monde semble ravi. Emery n’y arrivait plus et l’allemand semblait la personne idéale pour prendre la suite. Un jeu dynamique, des jeunes mis en valeur, un gros caractère, tout semble parfait pour faire passer un cap au PSG.

Paris a échoué mais Paris a réalisé sa plus belle saison en termes de résultats sportifs. Vient alors le temps des polémiques, bien aidé par une Ligue qui a décidé de reprendre le championnat le weekend de la finale de la C1. Des génies !!!

Les parisiens demandent le report de leur match face à Lens pour partir quelques jours en vacances. Ce sera l’Ibizagate. Plusieurs joueurs reviennent en ayant contracté le COVID-19. Tout le monde leur tombe dessus. Pour la reprise, privé de plusieurs joueurs, Paris s’incline à Lens. Puis, au Parc des Princes, face à l’OM.

Après les vacances, c’est le temps de la guerre TuchelLeonardo sur fond de mercato et de choix de joueurs non prolongés. Le brésilien n’a pas conservé Silva et ça n’a pas plu à Tuchel. Puis, l’entraineur, dès qu’il le peut, se plaint de ne pas avoir de renforts, déclarant à plusieurs reprises qu’il a un effectif moins fort que la saison dernière, qu’il sera difficile de faire aussi bien. Tuchel, après plusieurs mois à se cacher, montre enfin son vrai visage. Celui de ses derniers mois à Mayence puis à Dortmund, quand il était en conflit avec sa direction. À chaque conférence de presse, c’est un clash avec un journaliste sur une question qu’il n’apprécie pas. Le coach parisien est sur les nerfs.

La défaite face à l’OL ne passe pas

Les matchs aller de la phase de poule de la C1 tendent encore plus la situation. Paris est battu par Manchester au Parc des Princes, encore une fois, et s’incline à Leipzig. L’élimination est proche. Mais Paris va s’en sortir en battant Leipzig au Parc, 1-0, au terme d’un match catastrophique dans le contenu. Puis, à Manchester, alors que Paris passe tout près de la correctionnelle, le match bascule et les partenaires de Mbappé s’imposent 1-3. Ils terminent le travail en écrasant Basaksehir 5-1.

Le problème, c’est qu’entre-temps, les parisiens se sont inclinés à Monaco 3-2 alors qu’ils menaient 2-0 à la pause. Mais surtout, Paris va s’incliner face à l’OL 1-0 au terme d’une prestation bien triste. Mbappé n’est que remplaçant, lui qui a été déclaré fatigué par le staff parisien. Mais bizarrement, face à Lorient, le français est titulaire et joue toute la rencontre alors qu’il était censé sortir autour de la 65ème minute, sortie qu’il refusera, déclarant qu’il se sentait bien. Trois jours plus tard, le français est de nouveau remplaçant dans un choc, à Lille, les 90 minutes jouées face à Lorient ayant réveillé des douleurs musculaires. C’en est trop.

Soutenu par Doha, la défaite face à l’OL ajoutée au contenu du match auront été fatals à Thomas Tuchel. Oui, le PSG n’est qu’à un point de la première place en Ligue 1, et a terminé premier de sa poule de Ligue des champions.

Malgré cela, Thomas Tuchel a invectivé ses dirigeants à plusieurs reprises, dans les médias, notamment sur le mercato. Le problème n’est pas de savoir s’il avait raison ou pas, mais la forme n’était pas la bonne. Il y a deux jours, il avait remis ça sur une chaîne de télévision allemande, déclarant qu’au PSG, « il y avait des influences extérieures plus fortes que le sportif« . Là-aussi, peu importe qu’il ait tort ou pas, mais en tant que salarié du club, il y a des choses qu’on ne peut pas dire comme ça. Il y a aussi la façon dont il s’est coupé d’une partie de son vestiaire, en ne prêtant attention qu’aux titulaires, délaissant les remplaçants. Mais ce n’est pas tout, le coach allemand s’était également coupé d’une partie de la cellule médicale et de la cellule vidéo, jusqu’à ne plus écouter les analyses de celle-ci.

Le tirage au sort aura joué son rôle, les dirigeants parisiens n’imaginant à aucun instant une élimination face au rival catalan, quitte à se séparer de leur entraineur en cas de doute. Ce fut chose faite ce matin et Paris va attaquer 2021 avec un nouveau coach pour rêver, enfin, plus grand.

 

Paris United

GRATUIT
VOIR