à la uneActualités du ClubAvant matchCompétitionsL'équipeLe ClubLes joueurs

Thilo Kehrer : « Je me sens libre sur le terrain […] c’est pour ça que j’essaye de tenter plus de choses. »

Le Paris Saint-Germain accueillera l’OGC Nice au Parc des Princes pour les 8e de finales de Coupe de France. Thilo Kehrer, buteur face à Lyon puis face à Brest, parle de sa forme et de sa prise de confiance acquise en cette saison 2022.

Un Kehrer décisif cette saison

Avec le départ d’Achraf Hakimi pour la CAN, Thilo Kehrer est l’option choisie par Mauricio Pochettino afin de jouer sur le couloir droit. Et on peut dire que l’allemand a su se montrer utile et surtout décisif dans ce rôle : « Je me sens très bien. Je pense que je fais des bons matches cette année. Je me sens bien, je me sens plus libre sur le terrain. J’essaye de jouer mon meilleur rôle et j’ai surtout envie de continuer comme ça. J’ai envie de montrer la meilleure version de moi-même sur le terrain. »

L’Allemand avait eu du mal à montrer cette meilleure version de lui-même dont il parle, il en identifie d’ailleurs les causes : « C’est vrai que dans le passé, j’ai eu des périodes avec des blessures, avec certaines difficultés qui ont peut-être fait que je n’ai pas été 100 % libéré sur le terrain. Et cette saison, je peux dire que je me sens très bien ». Il ajoute au sujet de son rendement cette saison : « Je me sens libre sur le terrain, je ne réfléchis pas, je suis dans l’instant présent et c’est pour ça que j’essaye de tenter plus de choses. ».

Un joueur plus libre sur le terrain

Souvent critiqué lors de ses baisses de régime, Kehrer précise qu’il est le premier à se montrer critique envers lui-même : « Je pense que je suis très critique avec moi-même. J’analyse beaucoup. Je regarde les matches plusieurs fois sur toutes les situations, surtout qu’il y a toujours une autre lecture, un autre ressenti entre être dans le match et le regarder de l’extérieur. Et c’est pour ça que j’essaye toujours de m’améliorer sur ça et en regardant les matches et surtout les situations que j’ai eues. »

Pour lui, il n’y a qu’un travail régulier qui marche : « Et sinon, oui, c’est dans le travail de tous les jours. Je suis toujours en train de travailler. J’ai toujours travaillé. Je suis convaincu que c’est ça qui paye. Je sais que j’ai encore beaucoup de choses à apprendre. » « Beaucoup de choses à apprendre » dit-il, ce qu’il aura l’occasion de faire aux côtés de Sergio Ramos avec qui il semble avoir développé une certaine complicité. Leur célébration commune lors de la victoire face à Reims montre bien cela.

Le choc face à Nice

Le Paris Saint-Germain devra s’imposer face au Nice de Christophe Galtier en Coupe de France. Une rencontre dont Kehrer a conscience des enjeux: « Oui, c’est un grand objectif pour nous et on sait que dans un match à élimination directe, il peut tout arriver. C’est pour ça qu’il faut se préparer encore mieux, et être plus concentrés sur un match comme ça. Surtout qu’on va affronter Nice, qui est une bonne équipe, actuellement deuxième du championnat. C’est pour ça qu’on doit être bien préparés, et savoir à quoi nous attendre. »

Crédits : psg.fr

Paris United

GRATUIT
VOIR