à la uneInfos Paris ULe mercato

Thiago Silva et Presnel Kimpembe, avenirs incertains au PSG

Depuis le retour de Leonardo au poste de directeur sportif du Paris Saint-Germain, les cartes ont été redistribuées. Le Brésilien veut en effet mettre un coup de balai dans l’effectif de Thomas Tuchel, afin de repartir sur un nouveau cycle. 

Au PSG, on a souvent l’habitude de dire que les saisons se suivent mais ne se ressemblent pas. Ce sera une nouvelle fois le cas au début de l’exercice 2019-2020. Les champions de France devraient voir leur effectif chamboulé par quelques changements importants. Ainsi, Thiago Silva et Presnel Kimpembe pourraient être poussés vers la sortie.

 

Thiago Silva, un âge et une mentalité qui dérangent 

Depuis son arrivée au PSG en 2012, Thiago Silva a largement justifié son surnom d’O’Monstro’. L’ancien joueur du Milan AC a encore été le meilleur défenseur central cette saison, et de loin. Cependant, voilà des mois qu’une réflexion est menée en interne afin de savoir s’il sera conservé la saison prochaine. Comme nous vous l’avions annoncé lors de l’officialisation du retour de Leonardo, Thomas Tuchel ne serait pas contre un départ de son capitaine. L’ancien de Dortmund a toujours fait confiance aux jeunes et Thiago Silva, à bientôt 35 ans, ne représente pas vraiment l’avenir. Ce sentiment est renforcé depuis que l’Allemand sait que Matthijs De Ligt devrait débarquer cet été dans la capitale. Leonardo s’accorde en ce point avec Tuchel, car lui aussi souhaite apporter une touche de jeunesse à l’effectif parisien. Le nouveau directeur sportif du PSG veut faire table rase du passé, lui qui retrouve à son goût trop de joueurs arrivés durant son dernier passage dans la capitale. Ainsi, à part Marquinhos et Edinson Cavani, les anciens ont de quoi se faire du souci.

Thiago Silva sentirait le vent tourner, lui qui veut pourtant finir sa carrière à Paris et pourquoi pas intégrer l’organigramme par la suite. De plus, il faut rappeler que le joueur a acquis la nationalité française il y a peu et quitter l’Hexagone serait difficile sentimentalement pour lui. Si aucune annonce ne lui a pour l’instant été faite, une décision pourrait rapidement être prise si le dossier De Ligt venait à se conclure. A noter que Leonardo sera son seul interlocuteur, Nasser Al-Khelaïfi prenant un peu de recul, ce qui ne jouera pas en sa faveur, car les deux hommes étaient très proches. Thiago Silva se retrouve de plus en plus isolé dans le vestiaire. Ce dernier a toujours entretenu, du fait de cette proximité avec le président, beaucoup de méfiance (voire plus) par rapport au défenseur auriverde. Leonardo fonctionne lui différemment, n’hésitant pas à avoir des rapports durs avec ses joueurs. Lors du premier titre parisien sous l’ère QSI, il n’avait pas hésité à s’invectiver avec Zlatan Ibrahimovic. Si départ il y avait, il paraît important de signaler que Paris voudra de toute manière faire les choses correctement, au regard du professionnalisme affiché par Thiago Silva année après année.

 

Kimpembe, un titi menacé

Dans un autre registre et pour d’autres raisons apparentes, Presnel Kimpembe se retrouve menacé lui aussi au Paris Saint-Germain. Si sa saison s’annonçait belle après son titre de champion du monde, il n’en fut rien. Ses prestations ont été moyennes, dues notamment à une pubalgie qui l’a handicapé. Ses nombreuses sautes de concentration et sa main en fin de match contre Manchester United au Parc des Princes ont marqué l’esprit de ses dirigeants. Des dirigeants qui n’ont d’ailleurs pas du tout apprécié sa sortie vidéo après l’élimination face au Red Devils, dans laquelle il indiquait que le PSG avait manqué de mentalité et pris le match à la légère. Thomas Tuchel l’a encore en travers de la gorge. L’Allemand voudrait également s’épargner quelques tensions au sein de son vestiaire. L’international français a eu quelques accrochages avec Neymar, ce qui n’a rien arrangé à la fin de saison calamiteuse des Franciliens.

Leonardo sait que la probable venue de Matthijs De Ligt va faire des victimes collatérales. Contrairement à Thiago Silva, Presnel Kimpembe a une belle valeur marchande, du fait de son nouveau statut de champion du monde, de son expérience à seulement 23 ans et bien sûr de ses qualités intrinsèques. A l’heure actuelle, le titi parisien ne souhaite pas quitter un club qu’il adore et dans lequel il se sent bien. A l’affût de bonnes affaires à réaliser, Arsenal s’est montré intéressé. Les Gunners sont entraînés par un certain Unai Emery, qui avait fait de la place pour lui au PSG en poussant le départ de David Luiz. Le Basque adore son profil et son caractère. Problème, Arsenal, qui ne s’est pas qualifié en Ligue des champions, n’a pas les moyens de s’offrir Kimpembe, qui serait estimé à plus de 40 millions d’euros. Si un prêt avec option d’achat peut être évoqué, il n’a que très peu de chances de voir le jour, Paris cherchant des liquidités.

En tout cas, une chose est sûre, les lignes vont bouger dans les prochaines semaines au Paris Saint-Germain. Leonardo a été clair, il veut voir un PSG changé et débarrassé des joueurs qu’il juge ne plus faire avancer le projet QSI.

 

Paris United

GRATUIT
VOIR