à la uneDirigeants & StaffDirigeants & Staff

Première réunion de l’ECA en tant que président pour Nasser Al-Khelaifi

Ce mardi, l’ECA s’est réuni pour la première fois depuis que Nasser Al-Khelaifi en est le nouveau président. Les discussions étaient portées sur l’avenir du football européen. 

L’ECA s’est réuni ce mardi pour sa première réunion avec son nouveau président Nasser Al-Khelaifi. Arrivé à la tête de l’Association européenne des clubs suite à la démission d’Agnelli, parti pour le projet avorté de la Super League, l’homme fort du Paris Saint-Germain a donc convoqué les acteurs européens du football pour faire un point sur l’avenir.

Cette réunion qui s’est déroulé à Munich, en présence du président de l’UEFA Aleksander Ceferin, a été l’opportunité pour la commission exécutive de l’ECA d’aborder un certain nombre de sujets importants. Parmi eux, la signature d’un nouveau protocole d’accord (MoU) avec l’UEFA, destiné à définir pour la période post-2024 le paysage du football européen. Suite à la crise économique engendrée par la COVID-19, l’ECA a par ailleurs souhaité engager des discussions avec l’UEFA pour demander le développement d’une série de mesures de soutien financier immédiat pour les clubs européens afin de pallier pertes et pénuries.

Lors de cette réunion, le sujet épineux des calendriers internationaux a aussi été abordé. Ainsi, il a été convenu avec la FIFA et l’UEFA d’accélérer les discussions afin de façonner un calendrier international plus « cohérente, équilibrée et harmonisée » après 2024. Enfin, au cours de la réunion, la question de la Super League a été abordé. Le conseil d’administration a par ailleurs salué la décision de 9 des 12 clubs séparatistes de renoncer au projet « et de réaffirmer leur engagement envers l’ECA. » Pour ces derniers, une procédure de réintégration a été lancée.

A la suite de cette première réunion en tant que président de l’ECA, Nasser Al-Khelaifi s’est exprimé : « Le rôle de l’ECA dans la sauvegarde de l’avenir du football européen n’a jamais été aussi important. À l’avenir, je veillerai à ce que l’ECA continue de protéger les intérêts de tous les clubs européens, de leurs communautés et de leurs fans. La présence à la réunion d’aujourd’hui du président Čeferin montre à quel point le football européen est imbattable lorsqu’il agit ensemble. C’est dans cet esprit que je dirigerai l’ECA tout au long de mon mandat. « 

Paris United

GRATUIT
VOIR