à la uneArticleCompétitionsDirigeants & StaffL'équipeLe ClubLes joueursMise en place tactique

Pochettino pose déjà ses principes de jeu

À la veille du déplacement à Saint-Étienne, les parisiens ont eu droit à une bonne séance d’une heure et demie environ. Une séance axée sur l’intensité et la mise en place de circuits préférentiels.

Avec très peu de séances d’entraînement prévues avant d’affronter Saint-Étienne, Mauricio Pochettino se doit de faire vite. Alors que les premiers jours étaient une sorte de remise en route, ce mardi, le nouvel entraineur parisien a accéléré les choses.

Suite à l’échauffement et à quelques exercices, une première opposition à 11 contre 11 a eu lieu, pendant laquelle l’argentin a demandé de l’intensité. D’après les infos de RMC, les joueurs étaient concentrés et investis. La séance s’est terminée avec les titulaires prévus pour mercredi. L’entraineur leur a alors fait travailler des circuits préférentiels, n’hésitant pas à arrêter, à reprendre, à demander ce qu’il attendait exactement.

Comme prévu, lors de l’arrivée d’un nouvel entraineur, l’investissement et la concentration sont plus importants qu’avec l’ancien. Même si on peut se dire que c’est un manque de professionnalisme, c’est aussi humain. On ne connait pas encore les réactions du nouveau coach, on est plutôt sur la retenue et on veut montrer une belle image. Il est donc inutile de comparer avec ce qu’il se passait lors du mandat de Thomas Tuchel puisque les joueurs étaient entrés, malheureusement, dans une routine.

Pochettino ne veut pas perdre de temps

En arrivant, l’ancien entraîneur de Tottenham a deux solutions. Il peut soit jouer sur le mental des joueurs en maintenant ce qui se faisait avant dans le jeu, soit essayer d’imposer tout de suite ses principes et ses idées. C’est apparemment ce qu’il a décidé de faire.

Mauricio Pochettino s’inspire beaucoup de Marcelo Bielsa, même s’il est sûrement plus flexible que son compatriote. Mais comme lui, il aime que des schémas, des circuits soient répétés à l’entrainement un maximum de fois pour qu’ils deviennent des automatismes. Cela ne veut pas dire qu’il ne laisse pas de place à l’initiative ou à la créativité, mais plutôt qu’il veut donner le maximum de repères aux joueurs. La créativité intervient alors dans un cadre défini et ce n’est pas la base du jeu.

Quand il y a nouveauté, il y a de l’excitation voire, de l’impatience. Tout ne se mettra pas en place d’un claquement de doigts mais, on a hâte de voir si les joueurs en place sont capables de proposer autre chose que ce qu’ils ont fait ces dernières semaines.

Paris United

GRATUIT
VOIR