à la uneArticleLes joueurs

L’Italie en quart

L’Italie s’est imposé 2-1 après prolongation face à l’Autriche. Une équipe italienne qui a montré moins de maitrise que lors de ses matchs de poule.

Après trois matchs de poule maitrisés en sans-faute (trois victoires) on attendait de voir les italiens en huitièmes de finale. Et ce fut compliqué.

Roberto Mancini avait décidé de titulariser Marco Verratti à la place de Locatelli. Les italiens réalisèrent une première période intéressante, manquant d’efficacité mais dominant globalement la rencontre. En revanche, en seconde période, les autrichiens furent bien plus entreprenants et se créèrent les meilleures situations avec, notamment, un but d’Arnautovitch refusé pour un hors-jeu d’une chaussure. 0-0 à la fin du temps réglementaire, prolongations.

Donnarumma décisif

Les italiens prirent alors l’avantage par Chiesa puis Pessina. Kaladjzic réduisait le score pour l’Autriche mais ça ne suffisait. Les italiens gardaient leur avantage grâce, entre autres, à un superbe arrêt de Donnarumma sur sa ligne. Victoire 2-1 et qualification pour les quarts de finale après un 31ème match sans défaite.

Côté parisien (ou futur parisien), Florenzi n’a pas joué, toujours blessé. Donnarumma a été serein, réalisant un magnifique arrêt sur une frappe autrichienne lors de la prolongation. Quant à Verratti, il a joué 67 minutes. Il a réalisé une bonne première période, étant sûrement le meilleur milieu italien. Moins en vue après la pause, il laissa sa place à Locatelli.

Dans l’autre rencontre, les danois n’ont fait qu’une bouchée des gallois (4-0). L’Italie affrontera le vainqueur de Belgique – Portugal en quart alors que les danois rencontreront le vainqueur de Pays-Bas – République Tchèque.

Paris United

GRATUIT
VOIR